Vernissage de Jean-Christophe Robert

Saturday, November 6, 2010 17:30-21:30 CET




Description:
Peintures & Sculptures

Du samedi 6 Novembre au samedi 27 novembre 2010
Vernissage le samedi 6 Novembre de 17h30 à 21h30

En 2010, Jean‐Christophe Robert fait évoluer notablement son travail.

Ses paysages et ses portraits sont désormais en volume.

Le portrait se présente aujourd'hui comme un cube de toile accroché au mur, avec, sur chaque face, un portrait de la même personne. La face située contre le mur n'est pas toujours la même puisque le système d'attache mis en place par l'artiste permet d'orienter le cube selon son humeur.
Contrairement aux portraits précédents, les différentes facettes de la personne ne sont plus juxtaposées, mais visibles les unes après les autres. Le cube est accroché à une hauteur correspondant à la taille de la personne représentée.

Ces portraits peints, en volume et dont on peut regarder alternativement tous les côtés, semblent se rapprocher de la ronde bosse, bien que dans ce travail, le spectateur se trouve perpétuellement en vis-à-vis avec la face de la personne représentée et qu'au lieu de faire le tour de l'oeuvre, il peut tourner cette dernière.

La forme des paysages est désormais celle du logo représenté. L'artiste semble avoir découpé le logo de son fond ; ce dernier est remplacé par le mur sur lequel l'oeuvre est présentée. Les paysages prennent de l'épaisseur, laquelle est en toile brute. Le paysage semble prendre corps, le logo paraît se solidifier, passer de l'image à la réalité.

Dans ces oeuvres, la toile est laissée apparente. Selon les genres, elle est de différente nature : lin, coton, et composée de grains plus ou moins fins. Pour les paysages, la toile brute est visible dans la profondeur et pour les portraits dans le fond. Jean‐Christophe Robert utilise la couture pour réaliser ces oeuvres, donnant ainsi une trace manuelle et affective à son travail.

Dans ces portraits et ces paysages ressort une mise en volume. Le châssis est entièrement recouvert de toile. La peinture devient objet, comme si l'intégration du volume était devenue inévitable. Le rapport de l'artiste à l'histoire de l'art est constant. En insérant le volume, caractéristique majeure de l'art du XXe siècle, l'artiste semble avoir opéré une mise en conformité de tout son travail.

Les paysages et les portraits de Jean‐Christophe Robert ont subi une évolution formelle semblant être guidée par une vue d'ensemble. Ces deux éléments (volume et toile brute) étaient déjà présents dans les natures mortes, fondement de son travail, qui contenaient en germe tous les sujets qui allaient suivre. Il semble qu'elles contenaient également la forme à venir. Il résulte de cette évolution une harmonie entre les différents genres présentés par l'artiste, qui vont jusqu'à formellement se confondre.

Pendant l'exposition, les sculptures de poche (représentions en or massif de petits objets quotidiens jetables) sont, selon la volonté de l'artiste, présentées dans les poches des galeristes ou des responsables du lieu et montrées sur demande aux visiteurs.

Florence Montagnon Docteur en muséologie
Location:
Galerie Trafic (Click here to get informations about Galerie Trafic)
13, Cité de l'Ameublement
75011 Paris
M° Faidherbe - Chaligny
France
Mail : traficgalerie@gmail.com
Internet Site : galerietrafic.free.fr

Open the map in a new tab
Date: Saturday, November 6, 2010
Time: 17:30-21:30 CET
Duration: 4 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Jean-Christophe Robert
Number of times displayed: 1146

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2020 - Tous droits réservés