Vernissage de l'exposition "L'HOMME DESCEND DU SONGE"

Tuesday, May 3, 2011 18:30-22:00 CEST




Description:
vernissage mardi 3 mai
expo du 4 au 14 Mai

Expo sculpture - peinture
Frédéric BRANDON et B.PHILIPPE

Ben, oui. Evidemment. Quand même…
Des singes… Un air de famille.
Il était temps d'en venir à l'essentiel. A la carcasse de l'homme, son premier costume. Simiesque évidemment.
J'ai un peu l'impression que ces deux peintres nous regardent en nous faisant des pieds de nez.
Et voilà, on vous a amenés dans une galerie pour y voir des œuvres qui représentent tout ce à quoi chacun de nous a peur de ressembler. Surtout face aux autres. Oui, là, c'est toi qui te cures le nez. Là c'est toi qui me montres tes fesses, toi qui t'abandonnes à aimer sans retenue…

En choisissant le singe comme sujet, ces deux artistes s'offrent la possibilité de parler de l'humain sans la moindre révérence. A croire qu'ils y sont allés au dissolvant. La vérité la plus simple, une ressemblance frappante : à quoi ressemblons-nous sans ces couches de vernis civilisé ? On pourrait être tellement plus expressifs.
La simplicité maternelle et amoureuse de l'une, le rire goguenard d'un autre. Dans leurs yeux, dans leurs gestes, aucune retenue, aucune peur du ridicule. La tristesse, le rire ou l'amour s'y expriment sans complexe.
Une joie de vivre. Une rage de vivre. C'est si simple d'être singe, pensé-je avec mon regard humain.

L'homme descend du songe. Et du singe nous descendons tous. On aurait par rapport à lui, une intelligence soi-disant plus avancée. A cause d'Ève – de la pomme ou du serpent –, nous humains avons conscience de nous-mêmes, nous tenons compte du regard que l'autre pose sur nous. Quelque chose comme le sur-moi. Le singe en est dénué. Il s'est arrêté au stade juste avant. Ne sait pas qu'il est nu et se fout d'être vu.
Un lâché prise auquel on a tous envie d'avoir accès de temps à autre. Oui oui, moi aussi, j'aimerais être certaine par moment que le ridicule ne me tuera pas.

Comment ça marche la transmission. Le père aurait-il fait des singes si le fils n'avait pas commencé ? Le fils aurait-il commencé si son père n'avait pas fait des vaches ? La poule et l'œuf : merci Claudine.
Père, il sait qu'un enfant ça se fait surtout à la main, comme une sculpture, tous les jours un angle à arrondir, une joue à lisser. Un enfant aussi ça se polit, ça ne se laisse pas trop longtemps dans un coin d'atelier, ça a besoin d'un regard de créateur, d'auteur – un regard paternel – pour ne pas mal tourner.
- Transmettre, dit-elle à ses enfants, à ceux qui lisent, à ceux qui stationnent un instant devant ces œuvres.
- Quoi ? des valeurs dit-on pour parler de morale, mais aussi pour parler de couleur.
Même matière à modeler, à imprimer, à colorier. D'abord arrêter l'œil. La couleur s'en charge chez Bphilippe, l'audace souriante, tranquille et amusée chez Brandon. Puis faire penser sentir réfléchir ressentir : que vous font donc ces singes ? A quoi rêvez-vous en vous contemplant dans ce miroir dont vous êtes la déformation ? Dont nous sommes.
Passage de flambeau du singe à l'homme, du père au fils, de la mère à la fille.

Le contraste entre la couleur tape à l'œil, qui hurle regarde-moi, et le regard, qui semble bien me dire et ben quoi, oui tu me regardes, je ne changerai pas pour autant. Tu peux être invitée dans mon intimité, je ne la travestirai pas pour toi.
Liberté de touche, de plus en plus les pinceaux, les brosses s'envolent, décollent chez Bphilippe d'autant que son père descend des murs pour envahir tout l'espace. Du coup à eux deux ils nous font la jungle. Et la joie.

Ah, rester là, demeurer encore un peu, loin de la misère et du chagrin, dans la lumière simple bienveillante et heureuse de ces deux-là, pour la seule vérité qui vaille, celle de la beauté.

Sophie Chauveau & Juliet Gavison
Location:
Galerie Marie-Laure de l'Ecotais (Click here to get informations about Galerie Marie-Laure de l'Ecotais)
au fond de la cour
49, rue de Seine
fond de cour
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon
France
Phone : +33 (0)1 43 25 81 89
Mail : aufondelacour@wanadoo.fr
Internet Site : www.galerieaufondelacour.com

Open the map in a new tab
Date: Tuesday, May 3, 2011
Time: 18:30-22:00 CEST
Duration: 3 hours 30 minutes
Category: Art & exhibition opening*
Number of times displayed: 1115

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés