Vernissage des fresques murales "Êtres aimés"

Friday, June 17, 2011 16:00 CEST




Description:
Vos élus du coeur sont...

En présence de Jean-Pierre Lecoq, Maire du 6e arrondissement, et d'Olivier Passelecq, adjoint au maire chargé de la Culture, Emmanuel de Brantes, organisateur de la campagne "Êtres Aimés, Paris 2011" et Anna Dimitrova, fondatrice du projet "Seres Queridos" ont rendu publique la liste des Êtres aimés de l'arrondissement.

Dans la catégorie "célébrité", Frédéric Beigbeder a été élu, devançant de peu Vincent Lindon et Chiara Mastroianni.

Dans la catégorie "anonymes", Ali Akbar, vendeur de journaux à la criée est arrivé en tête, suivi de Catherine Vérot, charcutière rue Notre-Dame-des-Champs, et Serge Caillaud, boucher du Marché Saint-Germain.

Ces quatre personnes aimées de la population du 6e arrondissement vont voir leur portrait peint en grand format sur des murs de leur quartier par des artistes de niveau international: C215, Atma, Rene Almanza et Saner. Ce projet est fondé sur la participation active des habitants qui choisissent et désignent des Êtres Aimés de leur propre communauté: des inconnus, des anonymes aimés de tous et une célébrité ayant oeuvré pour le rayonnement de l'arrondissement dans lequel elle réside. Avec près de 900 participants, ce premier vote affectif dans la capitale est un franc succès.

La combinaison gagnante élue par les 4 artistes après avoir vu les photos et lu les histoires de chacune de ces personnes:
Frédéric Beigbeder par C215, 48 rue Saint-André des Arts.
Catherine Verot par Saner, 96 bis boulevard Raspail.
Serge Caillaud par Rene Almanza, 96 bis boulevard Raspail.
Ali Akbar par Atma, angle rue du Four & rue des Canettes.

Le vernissage des fresques murales aura lieu le vendredi 17 juin, rendez-vous à la Mairie du 6e à 16h.

élus du coeur

Olivier Passelecq, adjoint au Maire du 6e en charge de la culture, au côté de Catherine Vérot et des organisateurs de l'opération, Emmanuel de Brantes et Anna Dimitrova.
Catherine Verot

Née le 27 mai 1967 dans la banlieue parisienne, Catherine Verot, charcutière, est mère de deux enfants, Nicolas et Thomas. Elle a reçu la médaille de la ville de Paris. Son mari, Gilles, est son associé et principal collaborateur. "Nous sommes arrivés dans le 6ème en 1997. Nous cherchions une adresse commerciale et avons eu le coup de foudre pour cette charcuterie. Depuis cette date, nous habitons et travaillons ici, nos enfants sont scolarisés dans le 6e, et franchement, je ne me vois pas autre part. J'aime particulièrement les habitants de cet arrondissement parce qu'ils sont très respectueux et ont pour la plupart reçu une très belle éducation. Nous n'avons pas une relation de commerçant à client avec eux, c'est beaucoup plus fort que ça, presque du ressort de l'amitié. Je suis quelqu'un de très spontané, très naturel, et peut-être que cela plait. Je suis avec ma clientèle comme je suis avec ma famille. J'ai un caractère optimiste. Quand les gens ne vont pas bien, j'essaye de leur montrer le côté positif qu'il y a chez eux, j'essaye de leur insuffler un peu de mon énergie. Je n'y avais jamais pensé auparavant, je n'attends rien parce que j'aime donner, mais cela me touche terriblement d'être élue "Être aimé" de l'arrondissement."

Serge Caillaud
Né le 23 novembre 1945 à Lavoux (Vienne), Serge Caillaud a tout donné à sa profession de boucher qu'il exerce depuis près de quarante ans. Il est Commandeur dans l'ordre du Mérite agricole. "Quand j'ai terminé mon service militaire, j'ai travaillé comme chef dans le 15ème arrondissement, du côté de Necker. Je passais la majorité de mon temps libre dans le 6ème à fréquenter les boites de jazz que j'adorais. Le quartier m'a presque envoûté. J'ai ouvert en 1972 une boutique qui s'appelait "Mère grand", rue du Cherche-Midi, en face de Poilane. J'en étais le responsable. Deux ans plus tard, je me suis installé rue du Vieux-Colombier. Ma boucherie était très réputée, mais le quartier s'est transformé, avec de plus en plus de marchands de fringues. En 1993, je me suis installé au nouveau Marché Saint-Germain. Je donne des conseils de cuisine très pratiques et rapides à ma clientèle. J'ai même réussi à faire manger de la viande blanche à certaines végétariennes. J'ai été l'un des premiers à parler de la maturation de la viande il y a 35 ans quand les services sanitaires n'appréciaient pas cela. Recevoir le titre d' "Être aimé" me fait très plaisir. Je saurais redoubler d'efforts vis-à-vis de mes fidèles clients pour être à la hauteur de l'honneur qu'ils me font."

Ali Akbar
Né au Pakistan en avril 1953, Ali Akbar a quitté son pays à la fin des années 70. Il vit en France depuis quarante ans. Père de cinq enfants, auteur d'une autobiographie intitulée "Je fais rire le monde, mais le monde me fait pleurer", il vit à Anthony et travaille dans le quartier latin comme vendeur de journaux à la criée. Il est la personnification du dicton populaire: l'humour est la politesse du désespoir. "J'ai une clientèle qui est sympathique, qui m'aime. C'est grâce à elle si je suis encore là. Je ne gagne pas grand chose en vendant Le Monde. Vingt-cinq euros pour quatre heures de travail! J'écris des blagues, j'essaie de caricaturer les titres de la Une. L'autre jour, je criais: "Ça y est, Dominique Strauss Kahn a été violé par Christine Lagarde!" parce que Le Monde titrait sur sa candidature à la succession de DSK. J'ai reçu la médaille de la ville de Paris des mains de Monsieur Lecoq, le maire du 6e arrondissement, des ministres m'offrent un verre à boire, tout cela me touche, parce que dans mon pays, un vendeur de journaux est méprisé, n'existe pas."

Frédéric Beigbeder
Né à Neuilly-sur-Seine le 21 septembre 1965, Frédéric Beigbeder habite le 6ème arrondissement. Il y est fidèle depuis longtemps, trainant sa silhouette longiligne dans les clubs du quartier latin, notamment Castel, dont le fondateur le fait membre du Cercle Saint Germain des Près. En 1994, il crée le Prix de Flore qui porte le nom du célèbre café du boulevard Saint-Germain.

Plus d'informations sur :
http://paris.seresqueridos.org
Location:
Mairie du 6ème arrondissement (Click here to get informations about Mairie du 6ème arrondissement)
78, rue Bonaparte
75270 Paris Cedex 06
M° Saint-Sulpice
France
Phone : +33 (0)1 40 46 75 06
Fax : +33 (0)1 40 46 75 29
Twitter account : mairie6paris
Internet Site : www.mairie6.paris.fr

Open the map in a new tab
Date: Friday, June 17, 2011
Time: 16:00 CEST
Category: Art & exhibition opening*
Number of times displayed: 2625

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés