Vernissage d'Erwin Wurm "grammaire Wittgensteinienne de la culture physique"

Sunday, March 3, 2013 13:00-17:00 CET




Description:
03 mars 2013 - 27 avr. 2013
Vernissage le dimanche 3 mars de 13h à 17h
Performance à 14h

La galerie Thaddaeus Ropac à Pantin est heureuse de présenter des œuvres récentes de l'artiste autrichien Erwin Wurm dans son espace dédié aux performances. L'exposition s'articule autour d'une performance sur le thème de la « grammaire Wittgensteinienne de la culture physique », réalisée le dimanche 3 mars à 14h autour de nouvelles maquettes d'architecture en argile. Elle rassemble des sculptures-moulages de maisons et des vidéos qui révèlent leur mode de fabrication.

Les sculptures reproduisent des architectures réelles, européennes ou américaines. L'artiste leur a infligé des coups de poing, de pied ou de coude, quand il ne les a pas écrasées sous le poids de son propre corps en s'asseyant ou se couchant dessus. Les stigmates des déprédations sont pérennisés par le moulage en bronze, en acrylique ou en résine polyester, rehaussé d'argenture ou de dorure.

Certaines architectures sont célèbres, d'autres anonymes et parfois choisies pour des raisons personnelles. Parmi les maquettes malmenées figurent des prisons, des entrepôts, une clinique psychiatrique, des bunkers et la maison de l'ex-femme de l'artiste. Le Narrenturm de Vienne (« tour des fous ») porte des empreintes de pas, la prison de San Quentin en Californie est éventrée, et celle d'Alcatraz exhibe un trou creusé à la main que l'on croirait provoqué par une violente explosion.

La maison, symbole du repli sur soi, mais aussi de convivialité et de vie sociale, se définit ici comme un pur objet réduit à sa forme extérieure. Cet aspect est contrebalancé par la composante sensorielle de la fabrication des œuvres et de leur démolition immédiate. Il y a quelque chose de ludique dans la création-destruction et dans la conservation des formes saccagées.

Les œuvres défigurées aborent la difformité emblématique du style de Wurm. Les surfaces dorées, argentées ou vernies, volontiers séduisantes, camouflent et banalisent le cours des agressions délibérées, pour mieux glorifier la joyeuse démolition.

Le livre Erwin Wurm: Samurai und Zorro, a été publié par la galerie Thaddaeus Ropac en 2012 sur cette série d'œuvres.

Erwin Wurm, né à Bruck an der Mur en 1954, vit et travaille entre Vienne et Limberg. Il s'est fait connaître au début des années 1990 par ses One-Minute-Sculptures, dont les modèles, mis en situation avec des objets quotidiens, gardaient la pose une minute et devenaient ainsi des sculptures l'espace d'un instant.

On compte parmi ses récentes expositions muséales celles du Dallas Contemporary au Texas, du Centro de arte contemporáneo à Malaga, du Vitra Museum à Weil et du Albertina Museum de Vienne. D'autres expositions personnelles sont programmées au Mocak de Cracovie (octobre 2013), au Zentrum für Kunst und Medientechnologie de Karlsruhe et au Städelmuseum de Francfort (2014).

Vernissage d'Erwin Wurm "grammaire Wittgensteinienne de la culture physique"

Vernissage d'Erwin Wurm "grammaire Wittgensteinienne de la culture physique"
Location:
Galerie Thaddaeus Ropac Pantin (Click here to get informations about Galerie Thaddaeus Ropac Pantin)
69, avenue du Général Leclerc
93500 Pantin
M° Gare SNCF Pantin
France
Phone : +33 (0)1 55 89 01 10
Fax : +33 (0)1 55 89 01 11
Mail : galerie@ropac.net
Twitter account : ThaddaeusRopac
Instagram account : ThaddaeusRopac
Internet Site : www.ropac.net/contact/paris-pantin

Open the map in a new tab
Date: Sunday, March 3, 2013
Time: 13:00-17:00 CET
Duration: 4 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Erwin Wurm
Number of times displayed: 767

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés