Vernissage de Florence Reymond "La montagne cent fois recommencée"

Tuesday, May 21, 2013 18:00-21:00 CEST




Description:
22 mai > 15 septembre 2013
Vernissage > mardi 21 mai 2013 à partir de 18h

UNE JUBILATION GESTUELLE PEINTURES 2012

La vraie grandeur de l'homme, c'est de paraître heureux quand tant invite à l'être. Il en va de même pour ces restes de nuages opalescents, changeants et fantaisistes, aux motifs souriants sous un ciel ténébreux. Les tableaux de Florence Reymond rayonnent d'une énergie nouvelle ; l'artiste est toujours prête, comme pour la montagne de son intitulé, à cent fois les recommencer, peintures d'un roman inachevé. La culture, la création, accompagnent la vie humaine depuis la nuit des temps, et la vie est belle dans une perspective et une gestuelle à réinventer. Les paysages sont des couleurs en valeurs composées, des miracles ordonnés accessibles pour beaucoup, mais ressentis par trop peu.

La roche et le temps

Le paysage peint, sapin vert et sapinière, découpe en dents-de-scie les crinières végétales d'un feuillage persistant, quand le nek à la pâte plus épaisse fractionne ses parois en surfaces distinctes. Le rocher pétrifié, comme le monument antique pour l'abbé Delille, valide l'indestructible et la permanence de l'art dans la durée. La pierre sera rabaissée (Stolperstein), dressée (menhir), stèle, statue, monument, pour agir durablement sur le temps. Thiers 2012 est le nom du grand polyptyque du rez-de-chaussée. De même que toutes les toiles de l'exposition, il répond à la nature troglodytique du Creux de l'enfer - la roche surtout, à laquelle le bâtiment est adossé. Entre croyance religieuse et légendes païennes, histoire sociale et fantôme de George Sand, le rocher n'est jamais loin. Mais Florence Reymond évite le récit, et s'en échappe s'il le faut par la forme purement géométrique, schématisant la frise et défrisant les schémas. Tel un diapason chromatique, nuancier de couleurs variées, la figure géométrique abstraite resserrée en carré tamponne de sa marque la pâte picturale sur la toile. Elle suscite ainsi, par sa confrontation avec la forme libre, une dynamique expressive entre le sauvage et l'apprivoisé, le simplifié et l'élaboré, le pictogramme et le griffonné, le spontané et le cogité, le chaotique et le strict. C'est une des particularités de ce travail que d'élaborer son propre langage de signes sur une dialectique contrastée. Quand Matt Mullican associe couleurs et motifs, les raisons sont rigoureusement définies. Le corpus des signes de Florence Reymond s'affiche sur un registre plus syncopé, parfois primitif et compulsif tel celui, maculé, d'un Gérard Gasiorowski dont on retrouve çà et là énoncé le coup de brosse rebelle.

Un rituel humain Dans la paume d'une main

L'artiste propose une vision holistique du paysage, dans un geste haché en feuillage de sapin. La vie se découpe dans une lumière stratifiée, et se recoupe dans des masses ligneuses, des fleurs, des surfaces terreuses. Elle perpétue sa joie première dans de simples motifs de création binaires, et même dans le bras sec et tendu d'un arbre mort. L'œil, dans l'écho rebondissant des formes, s'amuse de ces persistances rétiniennes ; et l'aplat, fragmenté/ parcellisé tel un drap de couleur rapiécé, traite son fond d'un geste décidé qui ne se veut surtout pas innocent. Florence Reymond, dans le mystère de sa jubilation, démontre que l'art de peindre répond à une tradition, est un rituel humain dont le geste tient toujours dans la paume d'une main.

Frédéric Bouglé > Commissaire de l'exposition Sept. 2012

Exposition réalisée avec les soutiens du Ministère de la Culture et de la communication / Direction Régionale des Affaires Culturelles d'Auvergne, de la ville de Thiers, du Conseil Général du Puy-de-Dôme, de Clermont Communauté, du Conseil Régional d'Auvergne, du Rectorat de l'Académie de Clermont-Ferrand, et du Parc Naturel Régional du Livradois-Forez.

Commissaire et directeur : Frédéric Bouglé

Un catalogue / DVD à paraître en septembre 2013 aux éditions Analogues Coédition > centre d'art contemporain le Creux de l'enfer, le CNAP Centre national des arts plastiques, la ville de Clichy Pavillon Vendôme, et la galerie Odile Ouizeman.

Textes de Frédéric Bouglé, Natasha Cucheval, Nadeije Laneyrie-Dagen, entretien avec Guillaume Lasserre, DVD Damien Faure.

Le Creux de l'enfer et l'artiste expriment leur reconnaissance à Philippe Marin pour son soutien généreux.

Florence Reymond est représentée par la galerie Odile Ouizeman à Paris.

Vernissage de Florence Reymond "La montagne cent fois recommencée"
Location:
Le Creux de l'Enfer (Click here to get informations about Le Creux de l'Enfer)
Centre d'Art Contemporain
85, avenue Joseph Claussat
Vallée des Usines
63300 Thiers
M° Gare SNCF de Thiers
France
Phone : +33 (0)4 73 80 26 56
Fax : +33 (0)4 73 80 28 08
Mail : info@creuxdelenfer.net
Twitter account : leCreuxdelenfer
Instagram account : creuxdelenfer
Internet Site : www.creuxdelenfer.net

Open the map in a new tab
Date: Tuesday, May 21, 2013
Time: 18:00-21:00 CEST
Duration: 3 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Florence Reymond
Number of times displayed: 1162

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés