Vernissage de Sandra Vásquez de la Horra "Origenes"

Thursday, June 20, 2013 19:00-20:30 CEST




Description:
20 juin - 27 juillet 2013
Vernissage le jeudi 20 juin de 19h à 20h30

La galerie Thaddaeus Ropac a le plaisir d'annoncer la troisième exposition de l'artiste chilienne résidant à Berlin, Sandra Vásquez de la Horra. Sandra Vásquez propose dans l'exposition intitulée Origenes de poursuivre ses réflexions sur une série de dessins initiée en 1997, évoquant la formation du corps dans le ventre de la mère en parallèle avec l'acte créateur et artistique exprimé dans la pratique du dessin.

Une évolution notable de cette réflexion s'exprime dans la présence récurrente d'éléments végétaux venant enrichir la notion même de cycle de vie, renouant avec une série antérieure intitulée « La botanique de l'évolution ». Dans cette dialectique de l'art et de la vie, un grain de céréale correspond à une âme de la même façon que toute œuvre d'art est en gestation dans le premier trait de crayon. L'inconnue reste la forme que prendront la vie mais aussi l'œuvre finale. De ce point de vue, ses œuvres précédentes laissaient une grande part à l'évolution, à la reprise du trait et du motif, laissant ainsi s'exprimer le processus même de l'acte créateur comme une forme aboutie et autonome. Si les mythes, la culture populaire, la maternité et la spiritualité sont toujours des éléments fondamentaux du vocabulaire de Sandra Vásquez, cette nouvelle série d'œuvres semble exprimer une nouvelle maturité dans le traitement de ces sujets.

Sandra Vásquez revient donc à la genèse même de l'acte créateur en le comparant à la formation et au développement de l'esprit. Le dessin intitulé Origenes (2013) semble être une piéta religieuse mais il renvoie en réalité à la naissance de l'homme en tant qu'énergie et force créatrice. Le dieu enfanté par la femme est celui de la création et de la soumission ultime du corps à l'âme. Il incarne à la fois la naissance et la mort. Le squelette de l'homme et ses veines apparentes sont une métaphore visuelle de l'irrigation de la sève dans les branches et les feuilles d'un arbre. La naissance et la mort végétales mettent en perspective l'expérience du corps et le renouvellement cyclique de la vie, faisant de la mort non pas l'absence de vie, mais une étape essentielle de celle-ci. Le dessin, La Virgen del Amazonas (2013), de la mère allaitant est à ce titre aussi poétique qu'explicite puisque le corps de la femme est un écran supportant l'image d'une flore riche et généreuse à l'image du sein nourrissant le nouveau-né.

L'expression de la vie sous la forme de cycles est récurrente dans cette nouvelle série. Le dessin intitulé Las Flores del Mal (2013) exprime ce parallèle végétal et humain comme une évidence, tout en recourant à une ironie et une élégance, combinées à une richesse visuelle et littéraire caractéristique du travail de Sandra Vásquez. Le poème baudelairien « Les métamorphoses du vampire » contenu dans le recueil des Fleurs du Mal confronte l'acte sexuel comme un aboutissement des sens dont l'un des protagonistes - la femme - se révèle être un vampire dans un état de décomposition certain, manifestation de la mort au cœur de l'acte sexuel, lui-même célébration de l'existence.

Sandra Vásquez de la Horra, née en 1967 à Viña del Mar, vit et travaille à Berlin. Diplômée de l'école d'arts graphiques de l'université de Viña del Mar en 1994, elle s'inscrit en 2000 à l'École des beaux-arts de Düsseldorf et obtient en 2003 un master à l'École supérieure des médias de Cologne. Le public a récemment pu apprécier ses dessins lors de la Biennale de Sao Paolo, de divers expositions personnelles au MAM de Saint-Etienne, au Kunstverein de Oldenburg et au Museum Morsbroich, Busan Museum of Art en Corée, à la Maison Rouge à Paris et au Centre Pompidou dans les collections duquel son œuvre est entrée à la suite du prix de dessin de la fondation d'art contemporain Daniel & Florence Guerlain qu'elle a reçu en 2009. Ses œuvres figurent dans les collections de musées allemands, suisses et français, et dans de nombreuses collections particulières ou fondations privées, notamment dédiées au dessin.


Location:
Galerie Thaddaeus Ropac (Click here to get informations about Galerie Thaddaeus Ropac)
7, rue Debelleyme
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Filles du Calvaire
France
Phone : +33 (0)1 42 72 99 00
Fax : +33 (0)1 42 72 61 66
Mail : galerie@ropac.net
Twitter account : ThaddaeusRopac
Instagram account : ThaddaeusRopac
Internet Site : www.ropac.net

Open the map in a new tab
Date: Thursday, June 20, 2013
Time: 19:00-20:30 CEST
Duration: 1 hour 30 minutes
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Sandra Vásquez de la Horra
Number of times displayed: 1497

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés