Vernissage d'Owen Matthews "Impact"

Thursday, September 5, 2013 18:00-21:00 CEST




Description:
"Bagdad, la nuit du 23 au 24 Février 2005.

Dans une ruelle derrière la rue Haïfa, une balle a été tirée dans la tête d'un homme.
Le lendemain matin, j'ai extrait la la balle du bitume près de son cadavre.
Il s'agit de la balle.

Je veux que vous le touchiez.
Touchez sa surface lisse.
Sentez son étrange pouvoir.
Vous touchez un morceau de mort".

Chaque jour nous sommes confrontés à des images de guerre et de violence.
Comment combler le fossé entre les images et la réalité, comment briser le mur entre reportage et expérience?
Dans «IMPACT», le correspondant de guerre Matthews tente de briser ce mur en amenant le spectateur à un contact physique avec les débris du conflit - un petit morceau de métal, qui a pris la vie d'un homme.
Pourquoi cela nous gêne tant de toucher cet objet ?
Nos esprits rationnels nous disent que c'est un petit morceau de métal produit en masse et qui a été déformé par son impact avec un crâne humain et une chaussée en béton. Il est muet, c'est un objet, il n'a pas de volonté. Nous touchons pourtant et par ce contact, nous devenons une partie de cet instant de violence, de cette catastrophe ?
Devenons-nous une partie de l'histoire de cet artefact si nous nous réunissons dans une galerie à regarder les photos de la catastrophe que cette balle a causée, à regarder les images d'un anonyme dont la vie a été supprimée ? Reste-t-il l'ADN de l'homme mort sur la balle ?
Laisserons-nous notre ADN par-dessus celui de l'homme ? Son fantôme est-il en colère contre nous si l'on observe l'indignité de son cadavre assassiné en caressant la balle qui a pris sa vie ?
Quelle est la nature de la puissance de cet objet qui nous procure cet étrange frisson, qui nous fait hésiter avant de tendre la main vers lui ?
Est-ce que sa puissance diminue au fur et à mesure que plus de personnes vont la toucher? Peut-être. Mais si c'est le cas, qu'est-ce que nous retirons de cette étrange impression, de ce contact? Sa magie noire disparaît-elle sous nos doigts?
«La guerre et la mémoire sont des choses étranges. On voit tant d'horreur, et il s'enfuit au large de la surface comme une boule de flipper qui rebondit en bas de la carte. Mais de temps en temps, un peu de mémoire, une image, une pensée soudain se loge dans un trou et pénètre directement dans la profondeur de votre cœur ». Owen Matthews, Les Enfants de Staline......
Pendant vingt années comme correspondant de guerre, Owen Matthews couvre les conflits de Bosnie, d'Afghanistan, du Liban, en Tchétchénie et d'Irak.
Bien intégré en tant que journaliste avec la 1/9ème division de cavalerie des Etats-Unis à Bagdad, Matthews a continué ses patrouilles régulières à travers les rues de la ville avec la Garde nationale irakienne. Aux environs de 11 heures le 24 Février 2005 dans les ruelles entre Pension Street et la rue Haïfa, sa patrouille tombe sur le cadavre d'un homme assassiné, couché sur le dos. Le corps avait été traîné là la nuit précédente. Au milieu des traces de sang du corps,
Matthews a trouvé la balle sur la chaussée en béton. À proximité, on peut voir les preuves d'au moins cinq autres exécutions au même endroit, en même temps - mais les traces ont été enlevées. Sur une impulsion, Matthews ramasse la balle et divers autres objets de la scène d'assassinat. Grâce à ses photographies, à divers objets trouvés, à ses carnets de note personnels de l'époque, Matthews tisse un motif d'images et de souvenirs autour de la balle. Ce spectacle est sa tentative de recréer un moment de mémoire, un moment de traumatisme, d'essayer d'illustrer l'événement à l'aide de ses fragments, pour tenter de recréer son impact.

Impact est son premier projet artistique.
Location:
Galerie Nivet-Carzon (Click here to get informations about Galerie Nivet-Carzon)
2, rue Geoffroy l'Angevin
75004 Paris
M° Rambuteau
France
Phone : +33 (0)9 54 29 30 10
Mobile : +33 (0)6 73 87 76 83
Mail : contact@nivet-carzon.com
Internet Site : www.nivet-carzon.com

Open the map in a new tab
Date: Thursday, September 5, 2013
Time: 18:00-21:00 CEST
Duration: 3 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Owen Matthews
Number of times displayed: 1307

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés