Vernissages de David Hilliard et Céline Cléron



Thursday, October 17, 2013 18:30-21:00 CEST




Description:
La Galerie Particulière est heureuse de vous inviter aux vernissages :

"The Tale is True", la nouvelle exposition personnelle de David Hilliard

& "Les Evadés" de Céline Cléron à La (Deuxième) Galerie Particulière

Ce jeudi 17 octobre à partir de 18h30

Vernissages de David Hilliard et Céline Cléron

A LA GALERIE PARTICULIERE : 16, rue du Perche
David Hilliard "The Tale is True"

Depuis 20 ans David Hilliard met en image un roman personnel dans lequel sont évoqués sa famille, ses amis et proches, ses fantasmes ou ses peurs. Son père, et les liens qui l'unissent à lui - il fut le premier à l'initier à la pratique de la photographie - sont un de ses sujets récurrents.

Ses compositions en panneaux formant des diptyques, triptyques ou même des quadriptyques, ont permis à David Hilliard de développer un travail très personnel qui a une place à part dans le milieu de la photographie contemporaine.

Dans « The Tale is true » l'analyse des relations filiales se porte sur les rapports extrêmes d'un père et de son fils qui vivent reclus dans leur maison de Cape Cod, dans le Maine. Le père, un savant américain renommé, souffre du syndrome de Diogène : il ramasse, accumule et entasse tout ce qu'il peut trouver autour de lui. Son fils Eric, qui partage avec lui la maison, est victime de différentes psychoses obsessionnelles. Ne travaillant plus, coupés du reste du monde, reclus, leurs névroses vont petit à petit les mener à la ruine et à la vente de leur dernier bien : leur maison.

Deux vies parallèles aux marges de nos sociétés, traitées comme des métaphores, souvent mélancoliques, parfois drôles, de questionnements philosophiques plus larges, où le destin, la foi, le rapport à l'autre, la patience dans l'adversité seraient les véritables protagonistes.

David Hilliard est né en 1964, il vit et travaille à Boston. Ses oeuvres sont présentes dans les collections du Museum of Contemporary Art de Los Angeles, au Museum of Fine Arts de Boston, à l'Art Institute de Chicago, au New Mexico Museum of Art de Sante Fe, au Whitney Museum de New York, au Philadelphia Museum of Art...


A LA (DEUXIEME) GALERIE PARTICULIERE : 11, RUE DU PERCHE
Céline Cléron "Les évadés"

Pour sa première exposition personnelle à la Galerie Particulière, Céline Cléron propose un ensemble de pièces récentes et inédites. Depuis dix ans, son travail emprunte à différentes périodes de l'histoire de l'art - Antiquité, Renaissance, Siècle des lumières - des épisodes précis de l'histoire des représentations, pour en rebattre les cartes.

Les apparences sont trompeuses ? On peut penser à l'envers cette idée toute faite. Les apparences sont révélatrices, les formes parlent. Dans la lignée des explorateurs de l'iconographie, Céline Cléron ne cesse de le démontrer. Sa méthode consiste à répertorier la somme des formes anciennes, les comprendre, les reprendre, pour en déployer la présence et la langue véritable. À nos codes sursaturés, son travail substitue avec délicatesse la révérence aux précédents classiques, qu'elle emballe dans un sourire de connivence. Traitant ces allusions visuelles avec le respect qui leur est dû, elle mélange dans leur composition disciplines et techniques, invitant, pour les ranimer, l'animalité dans le domaine proprement humain du raffinement.

Ainsi les humeurs ressurgissent-elles, tels les mouchoirs s'échappant hors des fentes d'une céramique monochrome (Lacrimosa). On pense aux figures célèbres du clan Della Robbia, mais le coloris, l'affleurement d'une matière fragile, moderne et jetable, l'idée des pleurs ou des suées à essuyer, jettent le trouble. Les effets de surface sont des manières d'adoucir des humeurs forcément exce ssives.

À quels atermoiements sommes-nous véritablement en proie? Les relations humaines sont encore faites d'animalité, de prédation, de conquête. On pourrait oublier, à notre époque, que la guerre des sexes impose encore un excès de visibilité à des hommes pris dans une marée d'illusions sur la valeur et le mérite. Ici, on reconnaîtra dans les oiseaux anthropomorphes (série Les Receleurs) de parfaits portraits de vendeurs à la sauvette, d'exhibitionnistes et autres gredins de ville. On pourrait oublier cette vérité crue, parce que les rapports de force et d'attraction sont censés n'avoir plus cours qu'apprivoisés.

Et pourtant... Sciences diverses, arts décoratifs et vestimentaire, éthologie, tous les pans de la culture ne disent que le désir éperd u de contenir nos affects dans une nomenclature. Avec un art d'effeuilleuse, Céline Cléron attente à l'intégrité des classiques et les remet en jeu. Elle considère les choses par l'extérieur, qui offre tant à voir. Ornements, pratiques, gestes convenus et attitudes nécessaires, son regard porté vers le soi-disant passé des formes les ranime.

Elles sont vivantes, les figures de la vertu qui ont marqué nos imaginaires infantiles. Ils sont prégnants, les schémas qui veulent par exemple qu'un homme atteste de sa force par une cicatrice, fût-elle déléguée à l'étoffe qui l'habille, comme dans ce portrait allégorique présenté dans l'exposition.

Le travail de dissection de cette artiste lève le voile avec une précision cruelle sur l'enrobage social des émotions. Le corps et le cœur prennent encore des coups. Les époques ne font jamais que changer d'armes. Céline Cléron nous met devant l'ambiguïté dérangeante de la démocratie actuelle, qui n'est jamais qu'une nouvelle société de Cour.

Eléonore Marie Espagilière
 
Location:
La Galerie Particulière (Click here to get informations about La Galerie Particulière)
11&16, rue du Perche
75003 Paris
M° Saint-Sébastien - Froissart, Rambuteau, Saint-Paul
France
Mail : info@lagalerieparticuliere.com
Internet Site : www.lagalerieparticuliere.com

Open the map in a new tab
Date: Thursday, October 17, 2013
Time: 18:30-21:00 CEST
Duration: 2 hours 30 minutes
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Céline Cléron, David Hilliard
Number of times displayed: 1008

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2021 - Tous droits réservés

WebAnalytics