Vernissage de Nguyên Qui Kiên

Thursday, January 16, 2014 18:00-21:00 CET




Description:
16/01/2014 - 08/02/2014
Vernissage le 16/01/2014, 18h à 21h

Le pont DE Long Biên
Il enjambe toujours, en 19 pas égaux, le fleuve que l'on dit Rouge, prenant appui au passage sur la pointe sableuse de l'île Phu Xua. Il fut le premier pont à franchir le grand fleuve, vers le faubourg de Long Biên à Hanoi, vers la ville portuaire de Hai Phong et la mer, vers le Nord et la Chine : un long serpent d'acier, un mille-pattes géant, un étonnant dragon qui stupéfia jadis les riverains du fleuve, et dont l'ombre mordorée domine toujours la ville.
Les poutres métalliques venues d'une lointaine France, il y a 110 ans, se sont assemblées en porte-à-faux pour constituer un colosse au dos hérissé, à la crête rythmée de vagues rousses. Le profil aujourd'hui en est ébréché par le temps, les profondes blessures de la guerre et la négligence des hommes. Ses travées interrompues, comme une mélodie qui de temps en temps trébuche et rompt la mesure, évoquent les bégaiements de l'Histoire ; le vent y fait claudiquer les fantômes d'un passé douloureux. Pourtant, pour les Hanoïens, sa silhouette irrégulière est celle d'un ancêtre bienveillant.
Mais le pont n'est pas seulement un marquage du temps. Il est aussi un espace de métamorphoses. Il offre aux yeux du promeneur-des-deux-rives des perspectives en abîme, des chemins qui se perdent, des chambres à l'obscurité bleutée et de vastes salles de palais ruinés aux colonnes rougeoyantes. Apparaît soudain au détour d'un longeron la rue patinée d'un village. Des personnages s'y tiennent immobiles, qui gardent leur mystère. Des passagers au visage indéchiffrable prennent un train vaporeux pour une destination inconnue. Et bientôt, le paysage se transfigure. Les poutrelles se tordent, le pont se met à hurler vers le ciel ; le fleuve est agité d'une tempête inouïe ; des cavernes étranges s'ouvrent entre les tasseaux désarticulés… Mais enfin, dans la sérénité de paludes apaisées, demeure victorieux le Sage de métal.
Nguyên Quy Kiên a choisi de fixer son regard sur le vieux monstre balafré, de le traquer jusque dans ses entrailles, de l'observer attentivement depuis les brumes du matin jusqu'aux embrasements du soir, de guetter dans ses espaces déserts l'écho des voix qui s'éloignent, et de peindre aussi la vie qui le parcourt : celle du quotidien qui passe, et celle des jours de fête, qui célèbrent le pont comme une ancienne idole chargée de guirlandes nouvelles.
C'est ce regard multiple que le peintre vous propose de partager dans l'exposition qui s'ouvre à vous. À la fin du parcours, on a l'étrange sensation d'avoir rencontré un être vivant, qui vous parle toujours et ne révèle rien…
Henri Berquin

Vernissage de Nguyên Qui Kiên
Location:
Galerie Théo de Seine (Click here to get informations about Galerie Théo de Seine)
19, rue de Seine
75006 Paris
M° Mabillon, Saint-Germain-des-Prés, Odéon, Pont Neuf
France
Mail : contact@galerietheodeseine.com
Internet Site : www.galerietheodeseine.com

Open the map in a new tab
Date: Thursday, January 16, 2014
Time: 18:00-21:00 CET
Duration: 3 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Nguyên Qui Kiên
Number of times displayed: 493

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés