Vernissage d'Agnès Varda "Triptyques atypiques"

Saturday, February 8, 2014 16:00-21:00 CET




Description:
8 Février - 5 Avril 2014

Vernissage d'Agnès Varda "Triptyques atypiques"
Marie dans le vent, 2014
Tirage argentique noir et blanc encadré par des volets vidéos

Nathalie Obadia est heureuse de présenter Triptyques atypiques, la première exposition personnelle d'Agnès Varda dans sa galerie parisienne, et sa troisième collaboration avec la réalisatrice emblématique de la Nouvelle Vague qui aime à se décrire comme « une vieille cinéaste devenue jeune artiste visuelle ».

Alors que le LACMA (Los Angeles County Museum of Art) expose jusqu'en juin 2014 un ensemble de pièces, dont une cabane en pellicules, sous le titre Agnès Varda in Californialand, la Galerie Nathalie Obadia donne à voir les propositions visuelles récentes de l'artiste qui combinent avec audace photographies, vidéos et matériaux divers. Triptyques atypiques fait référence au chiffre 3 et aux triptyques de la peinture ancienne qu'Agnès affectionne.

Des Portraits à volets vidéo montrent une image centrale, une photographie, généralement en noir et blanc (argentique), imprimée et accrochée au mur et des vidéos projetées de part et d'autre. Il s'agit de juxtaposer la fascination que peut exercer un visage immobile ou figé dans l'instant et l'énergie qui est dégagée par des images en mouvement directement liées au personnage central :
- Portrait de Kalmi, hip-hopeur et ses performances quasi acrobatiques
- Marie dans le vent, échevelée mais immobile, entourée d'éoliennes tournant avec une régularité hypnotisante
- Le ciré noir
- Achille et Pâris, enfants de cirque, qui ont posé ensemble, et malgré leur très jeune âge, travaillent comme des professionnels au Cirque Phocéen
- Alice et les vaches blanches, qui, par moments, vu le calme des vaches, propose aux visiteurs encore plus que les autres portraits à volets vidéo, une rêverie-réflexion sur notre compréhension du mouvement.

Il y a d'autres portraits en triptyque, cette fois-ci entièrement photographiques, couleur et/ou noir et blanc. Pour ceux-là, Agnès a conçu des cadres en métal, vaguement inspirés de ce que font les artisans mexicains, charnières comprises. Les photographies dans les volets de chaque triptyque sont en relation avec la personne photographiée : La jeune fille à la tourterelle (1950)/ Miquel Barceló (2011) / Rosalie, fille d'Agnès (2013).

Agnès Varda propose deux autres approches du triptyque :
- Une image présentée en trois morceaux du vieux Paris avec un petit chien (1950)
- Une installation en trois objets en hommage à Lautréamont.

On sait qu'Agnès Varda a déjà traité le thème de la vision à trois images dans Le triptyque de Noirmoutier (2004) présenté à la Fondation Cartier pour l'art contemporain, qui l'a fait entrer dans ses collections en même temps que le MOMA.

C'est aussi une composition morcelée, mais cette fois-ci en puzzle recomposé et exposé, qui accueille les visiteurs à la galerie. Cinq bacheliers qui venaient de passer leur Bac, se retrouvaient en vacances et ont posé pour Agnès sur une plage qu'elle affectionne à Noirmoutier.

L'exception confirmant la règle de trois, Agnès Varda expose sept images arrachées à l'une des séquences de son film Sans toit ni loi (1985). Elle prolonge ainsi sa réflexion sur la photographie et la vidéo dans leurs relations au temps et au mouvement.
Incarnée par Sandrine Bonnaire, Mona y subit les assauts de personnages aux déguisements grotesques, les Paillasses, qui la recouvrent de lie de vin à l'occasion d'un rituel folklorique.

En capturant et immobilisant des instants filmés, le sujet, la signification et le rythme du film disparaissent au profit d'une série d'images abstraites, traces de mouvements.


Propos d'Agnès Varda

Triptyques atypiques

« Un titre qui rime, avec un Y qui se balade.

Un projet lié aux peintures anciennes et mon goût pour le chiffre 3
sont à l'origine du projet de cette exposition chez Nathalie Obadia,
rue du Cloître Saint-Merri.

Divers triptyques: des photographies en 3 parties, des portraits
argentiques à volets vidéo, des cadres en 3 panneaux...
Classiques ou atypiques, on verra.

D'autre part, un puzzle de 167 morceaux emboités pour reconstituer
une image, c'est un jeu qui se fige : des bacheliers se sont posés sur
des poteaux comme des mouettes au repos.

On arrête le mouvement d'un film. On capture un 24ème de seconde.
La violence est figée. Elle est annulée au profit d'images hors contexte.

J'aime proposer des juxtapositions et des assemblages en circulant
parmi les médias à ma disposition : Photographie, Cinéma et Vidéo,
noir et blanc et couleurs, papier, métal ou tôle ondulée, objets qui
racontent une histoire... tout est matière à propositions.»

Agnès Varda, janvier 2014


Les trois vies d'Agnès Varda (1928)

Photographe.

Dans les années 50 Agnès Varda devient photographe pour le Festival d'Avignon et le T.N.P. (Jean Vilar, Gérard Philipe, Jeanne Moreau, Philippe Noiret...). Reportages en Chine, à Cuba, au Portugal, en Allemagne et photographies personnelles.

Cinéaste.

En 1954, elle crée une société de production Ciné-Tamaris pour son premier long-métrage, La Pointe courte. Cela lui vaut le titre de « Grand-Mère de la Nouvelle Vague ».
Parmi les 33 films réalisés par Agnès, alternant courts et longs, documentaires et fictions, les plus connus sont: Cléo de 5 à 7 (1961), Sans toit ni loi (Lion d'Or à la Mostra de Venise 1985), Jacquot de Nantes (1991), Les Glaneurs et la Glaneuse (2000) et Les Plages d'Agnès (César du Meilleur Documentaire 2008). En 2011, Agnès de-ci de-là Varda, série d'abord diffusée sur Arte puis éditée en DVD. Voyages et rencontres avec des artistes. Sortie en 2012 de l'intégrale en DVD des films d'Agnès en un coffret TOUT(e) VARDA coédité par Arte et Ciné- Tamaris.
Présidente du jury de la Caméra d'or au Festival de Cannes en 2013.

Artiste-plasticienne.

En 2003, Agnès a commencé sa vie de «visual artist» (elle préfère ce mot anglais à celui de «plasticienne»), installations, vidéos et photographies.

2003, Biennale de Venise, PATATUTOPIA
2004, Galerie Martine Aboucaya, LES VEUVES DE NOIRMOUTIER (collection FRAC de Lorraine) et LE TRIPTYQUE DE NOIRMOUTIER.
2006, Fondation Cartier pour l'art contemporain, L'ILE ET ELLE : 8 installations, dont LA CABANE DE CINÉMA faite en pellicules de film, LE TRIPTYQUE DE NOIRMOUTIER (collections MOMA et Fondation Cartier), LE TOMBEAU DE ZGOUGOU (collections Fondation Cartier et MAC/VAL), et LA MER IMMENSE (collection MAC/ VAL).
2009, CRAC de Sète, LA MER ETSÈTERA.
2009, Biennale de Lyon, 3 CABANES.
Juin 2010, Galerie Nathalie Obadia à Bruxelles, PORTRAITS BRISÉS.
Juin 2010, Art 41 Basel (Art Unlimited avec la Galerie Nathalie Obadia), LA CABANE SUR LA PLAGE, qui est aussi une cabine de projection.
Mars-avril 2012, en Chine, CAFA Art Museum de Pékin et Hubei Art Museum de Wuhan, installations récentes, ainsi que photographies prises en Chine en 1957 et un grand portique rouge pour les présenter.
Juin-août 2012, LE VOYAGE À NANTES : DES CHAMBRES EN VILLE et PAROLES DE SQUATTEURS. Janvier-février 2013, photographies récentes et installations vidéo inédites sous le titre LES BOUCHES DU RHÔNE, à la galerie d'Art du Conseil Général à Aix-en-Provence, dans le cadre de Marseille-Provence 2013. Juin-août 2013, Bildmuseet, Umea, Suède, exposition personnelle sur deux étages.
De juin à septembre 2013 : Dinard, L'AMOUR ATOMIQUE (exposition collective), DÉPÔT DE LA CABANE DE PLAGE, BORD DE MER (collection Fondation Bernard Magrez).
Novembre 2013 - juin 2014 : LACMA (Los Angeles), Agnès Varda in Californialand.
Et aussi : SMAK de Gand, Haus der Kunst de Munich, Sélestat, Lieu Unique de Nantes, Centro Andaluz de Arte Contemporaneo de Séville, Musée Serralvès de Porto...
Location:
Galerie Nathalie Obadia (Click here to get informations about Galerie Nathalie Obadia)
3, rue du Cloître Saint-Merri
75004 Paris
M° Hôtel de Ville, Rambuteau
France
Phone : +33 (0)1 42 74 67 68
Fax : +33 (0)1 42 74 68 66
Mail : info@galerie-obadia.com
Twitter account : GalerieObadia
Instagram account : galerieobadia
Internet Site : www.galerie-obadia.com

Open the map in a new tab
Date: Saturday, February 8, 2014
Time: 16:00-21:00 CET
Duration: 5 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Agnès Varda
Number of times displayed: 2929

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés