Vernissage de Douglas Gordon

Thursday, March 6, 2014 18:00-21:00 CET




Description:
Pretty much every film and video work from about 1992 until now

Dans les collections permanentes, salle 20

Commissaire
Odile Burluraux

7 mars - décembre 2014
Vernissage : jeudi 6 mars 18h-21h
Vernissage presse : jeudi 6 mars 17h-18h

Le Musée d'Art moderne de la Ville de Paris présente dans ses collections permanentes, une installation spectaculaire de Douglas Gordon : Pretty much every film and video work from about 1992 until now. L'œuvre qui appartient au musée depuis 2003 vient d'être considérablement enrichie par 43 nouvelles vidéos de l'artiste.

Le musée devient ainsi le plus grand dépositaire du travail vidéo de Douglas Gordon. Cette présentation vient s'ajouter aux autres grands ensembles du musée tels que la Fée Electricité de Raoul Dufy, les deux Danses d'Henri Matisse ou la Réserve des Enfants de Christian Boltanski.

L'œuvre Pretty much every film and video work from about 1992 until now. exposée dans plusieurs grandes villes depuis 1999 (Hayward Gallery, Londres, 2002 ; Galerie Yvon Lambert, Paris 2003 ; SF MoMA, San Francisco 2007 ; Aéroport de Cork, 2011 ; Akademie der Künste, Berlin 2012, Tel Aviv Museum of Art, 2013), a été acquise en 2003 par le Musée d'Art moderne de la Ville de Paris et présentée en 2006 dans ses collections. Elle consiste en une compilation de toutes les œuvres vidéo de l'artiste depuis 1992. Dotée en 2003 d'une quarantaine de films, elle comprend désormais 82 vidéos réparties sur 101 moniteurs posés sur des caisses de bière. L'artiste interroge dans son travail la notion de mémoire et l'aspect conceptuel du temps, de la durée d'une œuvre jamais terminée.

Douglas Gordon qui a exposé à l'ARC/Musée d'Art moderne de la Ville de Paris en 2000, travaille essentiellement la vidéo, mais aussi la photographie, le texte, la performance, l'installation.

Ses installations vidéo se réfèrent souvent à des classiques du cinéma. Ainsi, 24 Hours Psycho (1993) ou Feature Film (1999) sont des références directes à Vertigo (1958) et Psychose (1960) d'Alfred Hitchcock. En modifiant la perception de ces œuvres, il les place hors du temps, hors de l'image, « hors-limites », et en propose une nouvelle lecture. L'artiste aborde des thèmes récurrents dans son œuvre : innocence, culpabilité, fait et fiction, vie et mort, bien et mal, tout en traitant la question de l'identité. Il fait appel au spectateur en sollicitant sa mémoire et les souvenirs d'images fragmentées.

Un catalogue, comprenant un texte de présentation de la commissaire et une notice détaillée pour chacune des 82 vidéos et des anecdotes de l'artiste, est publié chez Walther König.

Douglas Gordon : Artiste conceptuel écossais né en 1966 à Glasgow, Douglas Gordon vit et travaille à Berlin et Glasgow. Après l'obtention de son diplôme à la Glasgow School of Art en 1988, il intègre un programme de deux ans à la Slade School of Art de Londres. En 1996, il obtient le Turner Prize (attribué pour la première fois à un artiste pratiquant la vidéo), et en 1997, l'artiste reçoit le Premio 2000 de la Biennale de Venise (47ème Esposizione Internazionale d'Arte). En 1998, il obtient le Prix Hugo Boss au Musée Guggenheim de SoHo, à New York, et plus récemment le prix Roswitha Haftmann décerné par le Kunsthaus, Zürich. Il recoit en 2012 le prix Käthe-Kollwitz par l'Akademie der Künste de Berlin. En 2008, Douglas Gordon était jury du 65ème Mostra de Venise, de la Biennale de Venise et du Festival International du Film de Venise et le président du jury de CinemaXXI au 7ème Festival Internationale du Film de Rome en 2012.

Ses œuvres cinématographiques ont été montrées au Festival de Cannes, au Toronto International Film Festival (TIFF), au Festival du Film de Venise et au Edinburgh International Film Festival entre autres.

Douglas Gordon a fait l'objet de nombreuses expositions personnelles au sein de prestigieuses institutions à travers le monde : au Centre Pompidou (1995), à la Tate Liverpool (2000), au Museum of Contemporary Art, Los Angeles (2001-2012), à The Hayward Gallery, Londres (2002), au Van Abbemuseum, Eindhoven (2003), à la National Gallery of Scotland (2007), au Kunstmuseum, Wolfsburg (2007), au MoMA, New York (2006), à la TATE Britain, Londres (2010), au MMK, Francfort (2011), mais aussi au sein de la Collection Lambert, Avignon (2008), au Dox, Prague (2009), à la Galerie Eva Presenhuber, Zürich (2009, 2013), à la galerie Gagosian, Londres (2011) et à la galerie Yvon Lambert, Paris (2011), Galierie Eva Presenhuber in Zurich and Blain Southern, Berlin (2013). Avec le soutien de Grrrr

Vernissage de Douglas Gordon
Douglas Gordon, Pretty much every film and video work from about 1992 until now.Static Gallery, Liverpool
Courtesy Studio lost but found, Berlin.
© Studio lost but found / ADAGP, Paris 2014

Vernissage de Douglas Gordon
Location:
Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (Click here to get informations about Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris)
ARC
11, avenue du Président Wilson
75116 Paris
M° Iéna, Alma - Marceau
France
Phone : +33 (0)1 53 67 40 00
Twitter account : MAM
Instagram account : museedartmodernedeparis
Internet Site : www.mam.paris.fr

Open the map in a new tab
Date: Thursday, March 6, 2014
Time: 18:00-21:00 CET
Duration: 3 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Douglas Gordon
Number of times displayed: 994

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés