Vernissage de Rudi Sgarbi

Thursday, January 8, 2015 18:00-21:00 CET




Description:
Rudi SGARBI | Solo Show | Installation | Objets

Exposition présentée du 08.01.2015 au 15.01.2015
Tous les jours sauf lundi 14:00 - 19:00

Vernissage le jeudi 08 janvier 2015 | 18:00 - 21:00

Nous sommes dans la bataille, sur l'échiquier
Où se penchent, où tiraillent, loin du bourbier
Deux hommes dirait-on, ou bien peut être trois
Bataille de salon, où l'esprit est le roi
On bouge ses soldats, on avance ses pions
Sur damier rouge et noir, la bataille perdure
Et sur le vaste champs, quelques éclaboussures
L'herbe paraît mouillée et il a dû pleuvoir
Tant de raisons souillées que l'on n'y peut plus voir
Nous sommes là, consciences de notre temps.


Où en est-il ce temps? À l'heure culminante de l'historiographie, le dialogue croissant des cultures s'avère fort prolifique, subtil, globalisé.
Matière à artiste... De son temps !

Néo-dadaïsme, banalisme, Ok-art, art du quotidien, neo-vulgarians, Néo-pop, néo-optique...

L'univers ambiant autant que l'actualité définissent le langage des objets et sculptures façonnés par l'artiste. Rudi s'inpire de ça et de là... Autour et ailleurs, tout ce qui nous entoure se compose d'une syntaxe d'éléments clés désormais affranchis de spécificité géographique. Aussi éclectique que s'avère l'artiste, sa production s'articule autour de cette unicité : les figurations du monde. Il ira s'approprier ce spectacle du réel pour rappeler les éléments oubliés, les icônes vulgarisées, le classique et le contemporain, la mémoire collective, pour créer une typographie d'objets. Évoluant au cœur des mouvements pop art et minimal art, Rudi est résolument un plasticien qui va du constat au concept.

Mais encore, l'attitude contemplative ne saurait satisfaire la recherche de l'artiste qui expérimente les notions de perceptions visuelles en déclinant son propos par des productions de facture optique. L'objet devient un témoin vivant.

Dans l'espace ici imparti, nous verrons traités les notions de migrations et de conflits. L'emblématique métro parisien pose ses rails sur les murs blancs de l'espace tandis que des soldats s'engouffrent sous diverses couches de cire chaude. Foncièrement neutre, l'artiste incite chaque spectateur à trouver ses propres repères parmi sa série d'objets inédits.

Ces « appropriations » multi-sensorielles mènent l'artiste à nous dresser une vive mémoire du temps présent.

Nina SALES

Rudi SGARBI | BIOGRAPHIE

Rudi SGARBI est manifestement un artiste pluridisciplinaire qui conçoit la recherche plastique comme un langage propre, ample, s'affranchissant de limitations techniques. Sa production se traduit comme un traité en faveur de la démocratisation des Arts Plastiques, et prônant que toute oeuvre d'art dialogue en parfaite harmonie avec son environnement. Ses références sont multiples. Des artistes classiques, il hérite le sens du labeur méticuleux et la complexité de ceux qui envisagent toutes les possibilités; des contemporains, il s'approprie le courage de s'exposer, de se renouveler et cette volonté d'atteindre un travail à multiples facettes doté de sa signature. Observant les influences du passé et du quotidien, Rudi est toujours en quête de nouveaux matériaux et techniques. Cette recherche justifie et apporte de nouvelles inspirations à sa propre versatilité, le libérant de toute restriction stylistique ou matérielle, permettant à son processus créatif d'être une interaction symbolique/artistique, où l'intuition est le maître mot. 2014 est une année cruciale pour l'artiste qui a décidé d'approfondir ses recherches en participant à de nombreux évènements aux quatre coins du monde. Il est invité en août 2014 à intégrer un programme de résidence par le collectionneur Richard GEIST, respectivement à New York et Buffalo. Disposant d'un espace de travail muni d'une collection d'objets militaires, l'artiste a développé son traitement de la notion de conflit ainsi que la technique du dripping de cire chaude. En octobre de cette même année, il participe à la tournée d'arts visuels Enchanté, Paris ! Exposant un vaste panel de sa production en divers espaces de la capitale parisienne. Fort du succès de la dite tournée, l'artiste se voit invité en résidence par ArtMaZone et enchaîne des installations Points & lines(Point éphémère, Splendens Factory) ainsi que des expositions éphémères(Machine du Moulin Rouge, Centre de création Le Chêne)
Enfin, il inaugure son premier Solo Show, à Paris, le 08 janvier 2015.

Nina SALES | BIOGRAPHIE

Franco-brésilienne, Nina Sales aborde les arts visuels avec passion et fascination. Au fil des études et expériences, elle a développé une observation du monde de l'art et de la culture, et sa sensibilité esthétique. De formation théorique(DEA Histoire/Histoire de l'art, Paris VII) et pratique (MBA Marché de l'art, Groupe EAC), elle développe des activités de recherches et d'expérimentations curatoriales. En 2012, elle lance publiquement ArtMaZone, organisme d'actions artistiques, inédit et alternatif, consacré aux arts visuels du Brésil, et à la production actuelle de tous horizons. En janvier 2014, elle présente une solo performance de Brice Maré, pour le festival MOFO, à Mains d'Oeuvres, Saint Ouen. En février 2014, elle est commissaire de l'exposition collective "Passage(s)", réunissant Stella Bierrenbach et Ana Kesselring. Cette exposition participe à l'inauguration de l'Institut culturel Alter'Brasilis, Paris. En avril 2014, avec le soutien du Secrétariat de la Ville de Rio de Janeiro, elle ouvre la résidence curatoriale ArtMaZone_001, conviant Gilberto De Abreu à séjourner un mois dans la capitale parisienne. Ce programme eut pour objectif de confronter/mettre en dialogue les systèmes culturels France/Brésil, et notamment la fonction du commissaire d'exposition. En août 2014, elle ouvre le programme de résidence artistique LE REGARD XTRA_001, avec Sean Hart, mixmedia artiste. En octobre 2014, elle coordonne la Tournée d'arts visuels Enchanté, Paris! réunissant un collectif de 14 artistes brésiliens et jumelant 4 espaces d'occupation. En novembre 2014, elle est commissaire du solo show Et l'Humble devient roi, photographies d'Iris Della Roca, à la Maëlle Galerie. Entre novembre 2014 et janvier 2015, elle conçoit la résidence artistique ArtMaZone_001, en accompagnant la production de Rudi Sgarbi, plasticien carioca. Ce programme est ponctué d'actions éphémères, installation in situ et un Solo Show à la Galerie Jed Voras, entre le 08 et le 15 janvier 2015.
Location:
Galerie Jed Voras (Click here to get informations about Galerie Jed Voras)
18, rue de Patay
75013 Paris
M° Tram 3a Maryse Bastié, Bibliothèque François Mitterrand
France
Mail : jedvoras@gmail.com
Internet Site : www.jedvoras.eu

Open the map in a new tab
Date: Thursday, January 8, 2015
Time: 18:00-21:00 CET
Duration: 3 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Rudi Sgarbi
Number of times displayed: 586

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés