Vernissage de Gyan Panchal "Redevenir soleil"

Thursday, February 5, 2015 18:00-21:00 CET




Description:
Vernissage jeudi 5 février, 18h-21h
du 5 février au 4 avril

En associant Gyan Panchal à notre programme, nous sentons plus que jamais la difficulté d'ajuster nos mots à une pratique. Quelles que soient les racines d'un travail, si tant est qu'elles existent, c'est moins la connaissance verbale qui compte à nos yeux qu'une certaine forme de certitude silencieuse face à l'oeuvre ; et ce silence, cette certitude ne seront peut-être jamais deux fois les mêmes dans une vie. Que ce soit dans les gestes ou le regard qu'il porte sur le monde qui l'entoure, ce qui semble caractériser le mieux Gyan Panchal, c'est sa précision ; le temps qu'il faut à la rigueur pour ne rien peser. Si nous avions eu le choix, c'est sans doute à Francis Ponge que nous aurions confié ce texte. On imagine qu'il nous aurait troublé de la même façon que ce passage, extrait du poème Le Cageot : « A tous les coins de rues qui aboutissent aux halles, il luit alors de l'éclat sans vanité du bois blanc. Tout neuf encore, et légèrement ahuri d'être dans une pose maladroite à la voirie jeté sans retour, cet objet est en somme des plus sympathiques,- sur le sort duquel il convient toutefois de ne s'appesantir longuement. »

Cette exposition véhicule l'idée qu'une nouvelle situation de vie et de travail, en dehors de la ville, peut permettre à l'artiste d'aller plus loin, au-delà de ce qu'il sait, des acquis et des idées préconçues parfois tenaces. Depuis le développement d'un répertoire de gestes qui ont lentement convergé vers une sculpture abstraite privilégiant un état de surface, l'artiste mesure aujourd'hui le chemin parcouru. Jusqu'en 2012, les oeuvres racontaient à bruit discret leur propre fabrication. La main de l'artiste semblait avoir à peine quitté son ouvrage au moment de l'exposition. La question simple mais fondamentale de savoir comment une sculpture peut tenir debout donnait lieu à des oeuvres dont la forme dé pendait des qualités intrinsèques des matériaux synthétiques utilisés. Par tâtonnements, il s'agissait de trouver le point où l'oeuvre fonctionne pour soi et pour l'espace. Les gestes consistaient parfois à essuyer sur du carton plume des pigments pour montrer le travail de pliage, à poncer un isolant pour révéler une nouvelle surface, dans la tradition d'un art processuel historique à la Barry Le Va.

Si le bricolage est aujourd'hui toujours aussi important, il n'est plus nourri par l'emploi quasi-exclusif de matériaux de construction. Panchal s'est progressivement écarté d'un contexte très urbain pour adopter la position d'un observateur réservé de la nature, concentré sur ce que le visible recèle de caché. Il ouvre des corps de ruche comme on force une porte q ui donnerait sur un espace jusque-là fermé. Les objets récupérés par Gyan Panchal sont subtilement altérés et jouent, selon ses propres mots, le rôle de « césures et de traits d'union » entre plusieurs règnes. Ils sont à l'image d'un cadre de vie rural qu'il perçoit fractionné, rugueux et générateur de rencontres impossibles. De nouvelles questions affluent. Quel sentiment projette-t-on dans la nature? Comment travailler avec elle sans en faire un roman, un poème ou un mythe que nous nous destinons ? Peut-on oublier qu'un paysage peut être vu comme bucolique, idyllique ou sauvage comme un cri sans fin?

L'exposition intitulée Qui n'est pas tourné vers nous, présentée de septembre à nov embre 2014 au centre d'art contemporain de Cajarc a su - l'artiste procédant comme un metteur en scène - poser ces questions sans éluder la délicatesse et la violence qui les accompagnent. Toutes les oeuvres de l'exposition de Cajarc annonçaient le désir de Panchal de se situer face à la nature ou disons plutôt avec l'idée que chacun s'en fait, à travers diverses activités rurales comme l'apiculture, la chasse, l'élevage et, plus démocratiquement, la promenade. Si les mythes de métamorphoses ne sont jamais loin, ils s'accordent avec une intentionnalité dont Panchal rêve de se défaire. L'utilisation de l'affût, sorte de tente dont la toile représente de manière hyperréaliste les caractéristiques de la forêt, et dont se sert le chasseur ou le photographe pour voir sans être vu, pourrait être la parfaite métaphore de ce qui semble hanter l'exposition, jusque dans les sous-sol de la galerie, jusque dans une lumière d'outre-monde : une manière de se fondre dans un territoire jusqu'à y disparaître, à travers des formes culturelles qui, perdant de leur netteté, accèdent paradoxalement à l'état naturel.

CB

Gyan Panchal est né en 1973, il vit à Eymoutiers (Limousin). Depuis sa sortie de la Jan Van Eyck Academie (Maastricht, Pays-Bas), son travail a fait l'objet de nombreuses expositions personnelles : à la galerie Frank Elbaz, Paris, à la galerie Edouard Manet, Gennevilliers, au Palais de Tokyo, chez Jhaveri Contemporary à Bombay (Inde) et à la Maison des Arts Georges Pompidou à Cajarc. On a également pu voir ses œuvres dans les collections du Centre Pompidou, Paris, à la Biennale d'Art Contemporain de Rennes, au Carré d'art de Nîmes, au Crédac à Ivry-sur-Seine, à la Villa Arson à Nice, à la Maison Populaire de Montreuil, à la Fondation d'entreprise Ricard à Paris. Il prépare pour le premier semestre 2015 une exposition dont il est le commissaire chez Jhaveri Contemporary à Bombay et un projet Apartés pour le Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (mai). Il est également commissaire, avec Marianne Lanavère, de l'exposition d'été au Centre international d'art et du paysage de Vassivière.

Remerciements: Sonia Droulhiole, Alexandre Erre et Camila Renz

Vernissage de Gyan Panchal "Redevenir soleil"
Portrait de l'artiste en renard (d'après un autochrome du Musée Albert Kahn)
par Marcelle Alix
Location:
Galerie Marcelle Alix (Click here to get informations about Galerie Marcelle Alix)
4, rue Jouye-Rouve
75020 Paris
M° Pyrénées, Belleville
France
Phone : +33 (0)9 50 04 16 80
Mail : demain@marcellealix.com
Twitter account : marcellealix
Internet Site : www.marcellealix.com

Open the map in a new tab
Date: Thursday, February 5, 2015
Time: 18:00-21:00 CET
Duration: 3 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Gyan Panchal
Number of times displayed: 874

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés