Finissage de Nicolas Roggy

Saturday, July 18, 2015 17:00-19:00 CEST




Description:
« Vous aimez bien sûr être nettoyé ? Comme tout le monde »

Nicolas Roggy dit de ses tableaux qu'il les « fabrique » et, eu égard à cette division toujours évoquée à propos de l'art abstrait, il donne une indication précieuse sur le sens que peut prendre le terme de « construit » ou « constructif » appliqué à sa peinture. C'est une peinture construite, au sens où son modèle est la fabrique plutôt que l'atelier. Mais c'est aussi une entreprise de démolition qui est mobilisée dans l'emploi des matériaux qui sont les siens, tant pour le support que le médium lui-même : des matériaux liés à la construction (PVC, pâtes rappelant la consistance de l'enduit, armatures de fer), mais aussi des techniques comme le lissage, ou le ponçage. Les surfaces évoquent de ce fait la « peau » des bâtiments. Ces matériaux, déroutés de leur destination originelle, en conservent symboliquement la valeur d'usage, dans une affirmation de la dimension prosaïque et quotidienne de la peinture, y compris dans la valeur contraire de la construction, la démolition. Gratter, arracher, affleurer, biseauter, ronger, déchirer, casser, trouer... Tous ces processus utilisés par Nicolas Roggy dans la réalisation de ses tableaux forment une liste de verbes qu'on comparerait plus facilement à l'inventaire de Richard Serra qu'au vocabulaire classique de la peinture. Même quand il utilise des techniques classiques, comme l'huile sur bois, c'est encore à contre-emploi. Allant à l'encontre des effets de profondeur qu'elle permet habituellement, les motifs y apparaissent comme héliogravés, et la couleur appliquée comme un voile très léger. Le type de peinture abstraite qu'il pratique est impur. Si ses tableaux ne figurent rien à proprement parler, ils peuvent toutefois évoquer beaucoup. Tel tableau la nudité, la surface et les couleurs suggérant une peau, et ce qui la recouvre. Tel autre, des nervures ou un réseau sanguin. La surface prend généralement dans son travail la connotation d'une dermatologie, avec aussi ce que cela suppose de moins romantique (purulence, abscès, écorchures, inflammations). En poursuivant cette analogie, on pourrait formuler les choses ainsi : que les pratiquants de la peinture « pure » en sont les physiologues. Ce qui les intéresse est le corps sain de la peinture. Lui au contraire en étudie la pathologie. Ce qu'il y a au-delà de cette peau de la peinture abstraite - l'intériorité psychologique - ne regarde que ceux qui les scrutent et y projettent leur intériorité, comme ces peintures trouées qui sont comme des masques.

Finissage de Nicolas Roggy
Location:
Galerie Triple V - Projets (Click here to get informations about Galerie Triple V - Projets)
24 & 34, rue Louise Weiss
75013 Paris
M° Chevaleret, Bibliothèque François Mitterrand
France
Phone : +33 (0)1 45 84 08 36
Mail : info@triple-v.fr
Twitter account : galerietriplev
Internet Site : www.triple-v.fr

Open the map in a new tab
Date: Saturday, July 18, 2015
Time: 17:00-19:00 CEST
Duration: 2 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Nicolas Roggy
Number of times displayed: 631

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2020 - Tous droits réservés