Vernissage de Mark Geffriaud "Les beaux jours de A à B"

Saturday, September 5, 2015 16:00-20:00 CEST




Description:
Vernissage le samedi 5 Septembre de 16h à 20h
Exposition personnelle du 5 Septembre au 4 Novembre 2015

Vernissage de Mark Geffriaud
Mark Geffriaud, FCTSSTRNGRTHNFCTN, 2014

On doit à Édouard-Alfred Martel l'invention de la spéléologie qu'il fonda en explorant des galeries souterraines. Il s'agit de l'étude des cavités terrestres, tels que La porte de Mycène à Montpellier-le-Vieux, une arche de pierre qu'il photographie en 1883.
Mark Geffriaud s'est rendu au même endroit pour retrouver l'exact point de vue de Martel. Une fois celui-ci localisé, il déplace son appareil de 6,5 centimètres et photographie l'arche. L'image obtenue est placée à côté de celle de Martel dans un stéréoscope, cet appareil qui permet de regarder simultanément deux images décalées l'une de l'autre de l'écart entre deux yeux humains, 6,5 centimètres, pour reproduire la profondeur qui manque à la photographie. Ainsi, avec Grand-bi, Mark Geffriaud donne à voir La porte de Mycène en relief tout en réunissant deux photographies séparées par 132 ans. Cette vue de La porte de Mycène est donc double pour des raisons techniques mais aussi parce qu'elle superpose deux regards. Ce type d'union est récurent chez Geffriaud pour qui faire se croiser deux idées, deux interprétations ou deux regards est fondamental.
Mark Geffriaud pointe la distance nécessaire au croisement d'informations, à leur agencement, à leur substitution et, de fait, à leur transformation. Que l'on mêle deux regards en une vision ou deux segments de mémoire, toujours advient une superposition qui, parce qu'elle est double, trouble autant qu'elle propose un sens inédit. Le montage qu'il convoque joue de la fragmentation. Des bribes de perceptions sont extraites de leurs contextes pour être agencées en une nouvelle synthèse. Si les conceptions du monde qui en résultent sont troublantes c'est qu'elles n'ont rien de l'observation rationnelle qui était pourtant leur origine.
Pour ces raisons Mark Geffriaud s'est intéressé aux instruments scientifiques d'observation, à leurs techniques et au vocabulaire formel qu'ils emploient. Ainsi les déplacements qu'il utilise lui permettent d'explorer les ajouts et les pertes qui surviennent lorsqu'une histoire est changée de contexte. Les éléments relevant de la science ou de l'histoire qu'il convoque le sont toujours sur un mode parcellaire. Cela parce qu'il ne s'agit pas de soumettre ses recherches à l'objectivité qu'implique ces disciplines mais de les déplacer vers des territoires exogènes.

François Aubart (extrait)
Location:
gb agency (Click here to get informations about gb agency)
18, rue des Quatre Fils
75003 Paris
M° Rambuteau, Saint-Sébastien - Froissart, Arts et Métiers, Saint-Paul
France
Phone : +33 (0)1 44 78 00 60
Mail : gb@gbagency.fr
Twitter account : gbagency1
Instagram account : gbagency_paris
Internet Site : www.gbagency.fr

Open the map in a new tab
Date: Saturday, September 5, 2015
Time: 16:00-20:00 CEST
Duration: 4 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Mark Geffriaud
Number of times displayed: 1601

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés