Vernissage de Dalila Dalléas Bouzar "Hoor's Dream and Soléman"

Thursday, September 10, 2015 18:00-21:00 CEST




Description:
10 Septembre > 9 Octobre 2015
Vernissage le jeudi 10 Septembre de 18h à 21h

Hoor's Dream ou à quoi rêve une princesse ?

Dalila Dalléas Bouzar nous donne à voir une série de peintures réalisées d'après des photos postées sur internet par la princesse Hoor Al Qasimi de l'Emirat de Sharjah (EAU).

Prises au cours de ses voyages, la princesse met sur le net des photos, des "selfies » montrant ses préférences artistiques, architecturales ou encore sa vie quotidienne de présidente de la fondation d'art et de culture Al Qassimi à Sharjah, un Emirat doté d'une « île aux musées ». En avait-elle rêvé cette princesse, de ces musées, de ces expositions, dans un pays désormais ouvert à l'art ? Dalila explore le monde virtuel de cette princesse, éprise d'art, et le sublime dans ses peintures. Une vraie mise en abyme de l'image.

Soléman

Dans sa série d'auto-portraits Taboo, réalisée en 2013, Dalila faisait émerger de la toile crue, uniformément grise, vaguement grumeleuse, des visages d'une beauté frondeuse teintés de mélancolie. Comme des apparitions, surgies d'un double-fond du tableau, un rien fantomatiques, évoquant d'autres époques, d'autres mondes, d'autres dimensions, d'autres femmes...

Les oeuvres réunies à l'occasion de cette nouvelle exposition reprennent ce même procédé consistant à réserver à la toile à l'état brut une large périphérie de l'espace du tableau. Cette surface vierge ligneuse, quasi organique a la consistance d'une glaise, qu'une main serait venue pétrir secrètement pour y modeler, cette-fois, non plus des femmes, mais des enfants, ou plutôt un enfant, Soléman.

Soléman, fils de l'artiste, étoile de son univers. Que serait un univers sans étoiles ? Obscurité sans fin, abîme insondable. L'étoile illumine, l'étoile réchauffe, l'étoile console. L'enfant, consolation des femmes, consolation des mères. Oui, bien sûr, mais pas seulement. Il faut aller plus loin : l'enfance, consolation et lumière pour l'adulte. L'enfant joue. L'adulte erre. Oui, vous avez bien entendu : l'adulte trompe ses semblables et se trompe lui-même. Si ce n'est son mode d'être, cette tendance à dissimuler et à refouler y ressemble en tout cas beaucoup, et il doit batailler dur et longtemps pour atteindre son graal : la transparence, ou peut-être plutôt la translucidité...

...Or, les enfants ont quelque chose en commun que nous n'avons plus. Ils ont beau être parfois méchants, cruels ou insupportables, ils ont encore la grâce, l'élégance de l'invisible affleure sur leur peau et éclate dans leurs sourires. C'est cela que cherche à capter Dalila. C'est cela qu'elle nous transmet à travers ces visages, ces regards, le mouvement d'un bras, une posture : ce trésor perdu, quelque part en nous. Et dès lors, ces tableaux agissent comme un baume quand on les regarde. Frédéric Dalléas

Vernissage de Dalila Dalléas Bouzar "Hoor's Dream and Soléman"
Soleman © Painting on Canvas / Dalila Dalléas Bouzar 2015, All rights reserved
Location:
Galerie Mamia Bretesché (Click here to get informations about Galerie Mamia Bretesché)
77, rue Notre Dame de Nazareth
75003 Paris
M° Strasbourg - Saint-Denis, Réaumur - Sébastopol
France
Phone : +33 (0)1 42 71 50 94
Mobile : +33 (0)6 60 87 06 21
Mail : mamia.bretesche@gmail.com
Twitter account : mamiagallery
Internet Site : www.mamiabreteschegallery.com

Open the map in a new tab
Date: Thursday, September 10, 2015
Time: 18:00-21:00 CEST
Duration: 3 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Dalila Dalléas Bouzar
Number of times displayed: 460

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés