Vernissage de Willem "finir en beauté !"

Sunday, February 19, 2006 16:00-20:00 CET




Description:
120 dessins présentés

du 19 février au 31 mars 2006

Après 10 ans au 48 rue d'Orsel (et pas moins de 150 événements organisés !), Effi Mild et Laurent Zorzin concluent avec Willem un premier cycle d'expositions dédié à la promotion de la scène graphique contemporaine, avant de transformer - entre autres - l'Art's Factory en galerie d'art itinérante dès la rentrée 2006. * "Finir en beauté" avec Willem ... ce choix s'imposait pour de multiples raisons. Artiste majeur dont l'œuvre graphique alimente journaux, revues, livres et cimaises depuis maintenant 40 ans, Willem est également considéré comme une figure tutélaire du graphisme underground français défendu par la galerie. Une scène qu'il explore inlassablement pour Libération (et son propre plaisir ...) dans la chronique hebdomadaire Images, "une rubrique-poubelle" où Willem parle "de choses dont les autres trouvent quelles ne valent pas la peine ". **

C'est d'ailleurs dans ce cadre là qu'il se rend pour la première fois à l'Art's Factory dès 1998, avant d'en devenir un "membre actif" en 2000 à l'occasion de Sous Presse, tour d'horizon du dessin de presse contemporain en 12 artistes où son expressionnisme ravageur est bien évidemment mis à l'honneur. Une première collaboration qui sera notamment suivie en 2001 par l'édition d'Engagez Vous !, *** un portfolio de 11 linogravures abordant - déjà ! - certains "aspects positifs" du colonialisme. Ce projet donne lieu à une exposition dans le cadre du Mois de l'Estampe de la même année. Il est si enthousiasmant pour Willem qu'il décide de l'inclure intégralement dans le catalogue de sa double rétrospective aux Beaux-Arts de Nîmes et au Musée de l'Estampe et du Dessin de Gravelines en 2003.

Pour "Finir en Beauté" la programmation de l'Art's Factory, Willem - qui ne se sépare qu'avec parcimonie de ses originaux - a été particulièrement généreux, autorisant Effi et Laurent à exposer en 120 dessins, un florilège de sa production. Ce véritable événement - c'est en effet la première fois qu'un nombre aussi important de dessins de l'artiste sont proposés à la vente en galerie - explore de nombreuses facettes de son talent (encres de chine, écolines, croquis de recherches, planches de BD, typographies ). Ses thèmes de prédilection ( faits de société, sexe, guerre, scatologie ... ) sont également présents, traités cela va de soi sans tabou, tout en mettant volontairement de côté l'aspect le plus connu de son travail, à savoir le dessin politique (uniquement représenté par une hallucinante galerie de portraits des principaux protagonistes de la Vème République). Cette plongée dans l'univers de Willem démontre - si cela était encore nécessaire - qu'il est définitivement l'un des grands dessinateurs de notre époque, un Daumier contemporain, marquant l'art du dessin de son empreinte au même titre que Grosz, Chaval, Topor, Reiser ou Steinberg avant lui.

(*) ... mais aussi poursuivre le développement de l'agence d'illustrateurs La Superette et se doter d'une structure d'édition dédiée à la promotion de la scène graphique contemporaine, dont les premières publications devraient voir le jour au mois de décembre prochain.
(**) extraits d'un entretien avec willem publié dans le catalogue de l'exposition "regards sur la presse" - école supérieure d'art de lorient, 2001 - (***) en co-édition avec sémiose éditions


repères bibliographiques

Bernhard Willem Holtrop est né le 2 avril 1941 en Hollande. Très jeune il se passionne pour les images, dévorant notamment "Life Magazine" dont les photographies de Berlin, Jérusalem, New-York ou Moscou seront pour lui d'une "importance énigmatique". En 1962, de passage à Paris il découvre le journal Siné Massacre et son ton très anti ordre établi. C'est également l'année où il entre aux Beaux-Arts, il en sortira en 1967. Autoproclamé dessinateur/journaliste il crée son journal God, Nederland & Oranje dont le premier numéro est saisi pour avoir publié un dessin de la reine Juliana en prostituée ...

En 1968 il publie à Amsterdam son premier livre, dépose ses dessins à Hara Kiri mensuel et en août s'installe à Paris. Il intègre le journal l'année suivante au côté de Reiser, Cabu, Wolinski, Cavanna et Gébé. En 1976 Willem devient rédacteur en chef de l'éphémère (5 numéros) mais passionnante revue Surprise qui publiera notamment les premiers travaux des activistes graphiques de Bazooka Production. En 1986 il entre au journal Libération avec lequel il collabore toujours aujourd'hui. Willem a publié un ensemble de plus de 70 ouvrages et son travail, présenté dans de nombreuses expositions collectives, a donné lieu à une quinzaine d'expositions personnelles.

Vernissage de Willem "finir en beauté !"
> sans titre - encre de chine et écoline sur papier - 22 x 22 cm

Vernissage de Willem "finir en beauté !"
> sans titre - encre sur papier - 14 x 10 cm
Location:
Galerie Art's Factory (Click here to get informations about Galerie Art's Factory)
48, rue d'Orsel
75018 Paris
M° Abbesses, Anvers
France
Internet Site : www.artsfactory.net

Open the map in a new tab
Date: Sunday, February 19, 2006
Time: 16:00-20:00 CET
Duration: 4 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Willem
Number of times displayed: 1039

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés