Vernissage de Diana Quinby "À corps perdu"

Thursday, September 21, 2017 18:00-21:00 CEST




Description:
Exposition
Du 21 septembre au 21 octobre 2017
Vernissage
Jeudi 21 septembre à 18h00

"Je connais le travail de Diana Quinby depuis un certain moment déjà. La singularité de ce dernier m'a toujours intrigué. Sa rigueur aussi, sans que chaque dessin ou gravure soient pour autant conçus selon le même schéma formel.
Je voulais écrire à propos du travail de cette artiste depuis longtemps, car la rencontre avec ses corps étranges, pareil à des arbres de chair avait provoqué chez moi un souvenir rétinien très puissant que j'ai voulu prolonger, d'une certaine manière, par ces quelques lignes.
Je vois des ventres lourds, des ventres secs, des poitrines exultantes ou taries, des mains qui s'étreignent. Ces corps, ils m'interrogent par leur massivité contrastant avec des têtes minuscules lorsque ces dernières sont présentes, comme si Diana voulait nous indiquer ou plutôt revendiquer leur caractère anonyme. Alors, je vais parler de ces corps, avec une certaine prudence car tout m'indique qu'ils ne se révèleront que progressivement à mon regard. Homme, femme, femme enceinte, bébé... Les dessins et les gravures de Diana interpellent par leur précision douloureuse, une précision étrange car ces épidermes semblent comme photographiés et non pas dessinés. Je pense à Hucleux, bien sûr, à son trait d'une minutie vertigineuse, au plus près de la vérité, mais il me semble que chez Diana, la simple représentation prend des libertés. Têtes et pieds réduits, parfois, mains au contraire plus proéminentes que la normale, angles acrobatiques quasiment surréels présents dans certaines œuvres ... Il est plutôt question ici d'intimité. Nous, regardeurs, sommes en présence de corps anonymes, massifs et fragiles, corps oxymores, presqu'inquiétants par leur précision autobiographique. C'est ainsi qu'une toison pubienne fournie ou un sein plus grand que l'autre apparaissent implacablement sous nos yeux dans ce qui n'est pas le moins du monde une tranquille impudeur de la part de l'artiste, mais plutôt un questionnement sur ce que peut dire naturellement une "géographie" corporelle féminine ou masculine, en même temps que le récit graphique et biologique d'un couple et d'une maternité.
En effet, ce qui m'a frappé également dans le travail de Diana, c'est la crudité élégante de cette intimité devant laquelle nous nous trouvons confrontés en regardant un de ses dessins. Ceux, notamment, qui évoquent la grossesse et la maternité m'étonnent par le sentiment de proximité qu'ils provoquent chez le regardeur. J'ai, bien évidemment, pensé aux "Maternités" de Paula Modersohn-Becker par le naturel et l'universalité des poses. À ceci près que chez Diana Quinby, l'homme est aussi présent, un homme presque asexué parfois (je pense au très beau dessin où "il" est là, le ventre un peu lourd, dans une couvade peut-être symbolique) mais également pilier solide. Les autoportraits en pied du couple, les mains jointes et les têtes hors cadre l'indiquent bien assez, en même temps qu'ils nous disent peut-être : "C'est notre couple, vous n'en saurez pas plus".
Je tiens à saluer ici, l'étrange et peut-être nécessaire pudeur de l'artiste car sa manière de questionner les limites parfois complexes de la représentation graphique de l'intimité corporelle est d'une subtilité très réfléchie. Je crois également que les procédés formels qu'elle utilise font, ô combien, partie de la compréhension de son travail sur le corps, dans la mesure où ils lui permettent de se livrer à une exploration très personnelle, car presque sociologique, des anatomies et autres épidermes (qui apparaissent d'ailleurs parfois semblables à des "vêtures de chair") en plus de la puissance graphique que cette même exploration arrive à engendrer."

Yanitza Djuric, mars 2017

Vernissage de Diana Quinby "À corps perdu"
Diana Quinby, Sans titre (couple 9), 2017. Crayon graphite sur papier, 76 x 112 cm
Location:
Galerie Arnaud Lefebvre (Click here to get informations about Galerie Arnaud Lefebvre)
10, rue des Beaux-Arts
75006 Paris
M° Saint-Germain-des-Prés, Mabillon
France
Phone : +33 (0)1 43 54 55 23
Mobile : +33 (0)6 81 33 46 94
Mail : arnaud@galeriearnaudlefebvre.com
Twitter account : _ArnaudLefebvre
Internet Site : www.galeriearnaudlefebvre.com

Open the map in a new tab
Date: Thursday, September 21, 2017
Time: 18:00-21:00 CEST
Duration: 3 hours
Category: Art & exhibition opening*
Keywords / Tags: Diana Quinby
Number of times displayed: 139

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés