Vernissage de l'exposition "L'internement des Nomades, une histoire française"

Wednesday, November 14, 2018 18:30-21:30 CET




Description:
Niveau crypte et entresol

L'internement des Nomades, une histoire française (1940-1946)

mercredi 14 novembre - dimanche 17 mars 2019

D'octobre 1940 à mai 1946, plus de 6 500 personnes, en majorité française dont un grand nombre d'enfants, ont été internées dans plus d'une trentaine de camps pour nomades situés sur l'ensemble du territoire métropolitain. En octobre 2016, le président François Hollande, dans un discours sur le site du camp de Montreuil-Bellay, admet la responsabilité de la République dans ces moments sombres de son histoire.

Avec cette exposition-événement, le Mémorial de la Shoah propose pour la première fois un éclairage complet sur la politique menée par la France entre 1939 et 1946 envers ceux que la loi française désignait sous le terme de Nomades. Si elle fut différente de la politique allemande menée dans le reste de l'Europe envers les « Zigeuner » (Tsiganes), cette politique constitue un épisode parmi les plus dramatiques de la Seconde Guerre mondiale sur notre territoire, une page terrible dont la mémoire fut longtemps occultée.

Au-delà de l'Occupation et de la présence allemande, la persécution des nomades est une histoire française qui s'amorce au tournant du 20e siècle. Dès 1895, l'Etat opère un recensement général et un fichage de tous les « nomades, bohémiens et vagabonds ». À partir de 1912, les autorités françaises identifient les familles nomades et surveillent leurs déplacements avec la mise en place du carnet anthropométrique, du carnet collectif et du carnet forain.

Assignés à résidence, enfermés dans des camps, les nomades, hommes, femmes et enfants sont spoliés, internés dans des conditions indignes, empêchés de travailler librement, sous-alimentés et contraints aux travaux forcés. Nombre d'entre eux décèdent dans ces camps. A partir de 1943, certains internés sont déportés vers l'Allemagne dans le cadre du travail forcé. D'autres, libérés des camps français, sont raflés dans le nord de la France et déportés vers Auschwitz en 1944. L'internement des nomades se poursuit après la fin de la guerre et le dernier camp français ferme en mai 1946.

Cette histoire tragique est évoquée dans l'exposition par le biais de témoignages et photographies inédits, de documents d'archives personnels ou administratifs, qui attestent de la souffrance morale et du dénuement matériel des internés. Demandes de libération, pétitions collectives, tentatives d'évasions, actes de rébellion sont autant de manifestations de résistances et de solidarités déployées par les familles internées dans les camps.

Après les expositions Le premier génocide du XXe siècle - Herero et Nama dans le sud-ouest africain allemand (1904-1908), Le génocide des Arméniens de l'Empire ottoman : stigmatiser, détruire, exclure et Rwanda 1994 : le génocide des Tutsi, le Mémorial de la Shoah perpétue avec L'internement des nomades, une histoire française (1940-1946) sa mission primordiale pour l'étude et la mémoire de tous les génocides.

*Les Sinti désignent à l'heure actuelle les membres de la minorité vivant en Europe occidentale et centrale et les Roms ceux d'origine orientale et sud-européenne. Roma est utilisé comme un nom pour la minorité complète en dehors des régions germanophones.


VISITES GUIDÉES

Visites guidées gratuites de l'exposition pour les individuels les jeudis 15 novembre et 6 décembre 2018 à 19 h 30.
Sans réservation préalable.

Visites guidées sur demande pour les groupes.
Sur réservation au 01 53 01 17 38 ou par email à reservation.groupes@memorialdelashoah.org


Commissariat scientifique :
Ilsen About, chargé de recherche, CNRS, Centre Georg Simmel, EHESS
Henriette Asséo, professeure agrégée, EHESS
Jérôme Bonin, président du Mémorial des Nomades de France
Alexandre Doulut, historien, doctorant, université Paris 1
Emmanuel Filhol, enseignant chercheur, université Bordeaux 1
Monique Heddebaut, historienne
Marie-Christine Hubert, historienne et archiviste
Théophile Leroy, agrégé d'histoire

Coordination scientifique :
Théophile Leroy.

Coordination :
Sophie Nagiscarde, Mémorial de la Shoah
Bruna Lo Biundo et Sandra Nagel, Past / Not Past

Graphisme et scénographie :
ÉricandMarie

Vernissage de l'exposition "L'internement des Nomades, une histoire française"
Photo : Détenus au camp de Montreuil-Bellay, Maine-et-Loire, 3 septembre 1943.
© Denise Doly, membre de l'ordre des franciscaines missionnaires de Marie. Collection Jacques Sigot / Soeurs franciscaines missionnaires de Marie.
Location:
Mémorial de la Shoah (Click here to get informations about Mémorial de la Shoah)
17, rue Geoffroy l'Asnier
75004 Paris
M° Pont-Marie, Saint-Paul, Hôtel-de-Ville
France
Phone : +33 (0)1 42 77 44 72
Fax : +33 (0)1 53 01 17 44
Mail : contact@memorialdelashoah.org
Twitter account : Shoah_Memorial
Instagram account : memorialshoahofficiel
Internet Site : www.memorialdelashoah.org

Open the map in a new tab
Date: Wednesday, November 14, 2018
Time: 18:30-21:30 CET
Duration: 3 hours
Category: Art & exhibition opening*
Number of times displayed: 408

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés