Vernissage de l'exposition "A Winter's Tale"

Tuesday, December 4, 2018 18:00-21:00 CET




Description:
Du 3 décembre 2018 au 15 janvier 2019
Tous les jours de 11h à 19h
Vernissage le 4 décembre de 18h à 21h

par Paul Stewart Gallery
Contact : paulstewartgallery@gmail.com

La prochaine exposition organisée par la Paul Stewart Gallery aura lieu du 3 décembre 2018 jusqu'au 15 janvier 2019. A cette occasion, j'aurai le plaisir de présenter le travail d'Alec Cumming peinture, de Dominique Kermène gravure, de Luc Pierre dessin - collage, de Karen Swami céramiques et d'Andrew Weir peinture - dessin.

Alec Cumming: Painting - Peinture.
Alec Cumming graduated in 2007 from Norwich University of the Arts with a degree in Fine Art. He has enjoyed success with a number of major solo shows in London, throughout the UK and abroad. The artist works between studios in Norwich and Delhi. In 2012, he was the youngest artist to have a solo exhibition with the British Council in India. At the India Art Fair 2016, he was selected as 'the one to watch' by the art critics alongside G R Iranna and Francesco Clemente. In 2017, Alec was selected for a Arts Council funded Residency with Dyad Creative in conjunction with Museums in India and the UK; in this space he made his monumental painting project 'Dialogues with India', a series of 4m long mural works considering material memory. In 2018, Alec will be showcasing some of this work in LA. Alec's work is held in private, public and corporate collections world-wide.

Dominique Kermène: Engraving - Gravure.
Dominique Kermène est une artiste française née en 1957. Touche à tout, elle explore une multitude de médiums au cours de sa carrière, afin d'assouvir sa soif de création. Dans les années 80, elle intègre l'atelier photographique de l'American Center, alors animé par Scott MacLeay. Elle y travaille en noir et blanc et à l'argentique, dans une démarche qui interroge le temps qui passe, et capte les traces dans l'usure des objets communs et sur les traits parcheminés de personnes âgées, à la recherche de leur essence intemporelle. En parallèle, Dominique Kermène expérimente, détournant l'usage du scanner, avec lequel réalise des images où les couleurs de ses sujets contrastent vivement avec la blancheur du fond. Au cours de la décennie suivante, elle se tourne vers la peinture, poussée par la nécessité d'un contact direct et sensuel avec la matière sur la toile. Ses grands formats tentent de témoigner des sensations de l'artiste et de restituer l'énergie vibratoire des couleurs. Elle se lance dans une aventure sans cesse renouvelée, à la recherche d'un équilibre entre observation silencieuse, introspection et élan spontané. Sans abandonner la peinture, la découverte de la gravure la ramène à ses débuts en noir et blanc, et lui ouvre les portes d'un nouveau monde artistique à explorer. Peu importe le médium, le travail de Dominique Kermène a toujours su séduire les galeries et les collectionneurs. L'artiste expose régulièrement depuis des années 80. Ses clichés sont notamment exposés lors des rencontres Off d'Arles en 1985 et lors du Off des Mois de la Photographie (Paris) 1994 et 1996.

Luc Pierre: Collage - Drawing - Dessin.
Luc Pierre est un artiste français né en 1966. C'est en 2015 que l'artiste reprend le travail exploratoire qu'il avait laissé vingt cinq ans plus tôt, lorsqu'il était étudiant aux Beaux Arts tout en continuant sa carrière dans la mise en page et le design graphique. Il commence alors tout simplement par des montages numériques, photographiant ses dessins, les décomposant pour les recomposer à l'écran. Luc Pierre souhaite désormais se détacher totalement de la machine et aborder son travail de manière spontanée, avec le moins d'anticipation et de re-composition, c'est un travail difficile et contraignant que l'artiste mobilise, Non sans mal. La machine est alors reléguée au second plan mais ne disparaît pas totalement de son processus de création. L'artiste se retrouve seul face au papier et en définit le format, ses limites, ce qu'il y aura à montrer et ce qu'il y aura à cacher, parfois avec l'utilisation du collage, souvent avec les couches de peinture acrylique blanches qui laissent entrevoir les formes et couleurs précédentes. Directement inspirées de la musique qu'il pratique depuis toujours, ses compositions prennent des airs de partitions rythmées, syncopées et exaltées. Les couleurs vives de la peinture acrylique et de la gouache tranchent alors avec le pastel sec ou gras, plus dense et souvent plus terne ; les lignes, elles, sont le plus souvent tracées au charbon ou au crayon, comme un chemin à parcourir alors que tout se précipite ; enfin les formes, parfois un viaduc, un oiseau, une fleur, etc. mais le plus souvent une forme abstraite, comme un mouvement bref ou un geste qui va trop loin.

Karen Swami: Ceramics - Céramiques.
Diplômée de l'ESCP-EAP, le parcours professionnel de KAREN SWAMI passe par l'univers de la finance et de la production de films, mais avec un tour installé dans son bureau et un CAP de potier. Sa passion pour l'argile remonte à l'âge de 5 ans et ne l'a jamais quittée. Peu à peu, les pièces de taille ont envahi son espace et son temps, séduisant les collectionneurs et la propulsant sur le devant de la scène. Grès noir, porcelaine blanche au biscuit, bleu de cobalt, céladon, les dynasties de formes et de couleurs ont imposé leur ligne.
Toucher, tourner, lisser, inciser, incruster, le mouvement accompagne chaque étape de la fabrication. Dans les procédés de cuisson, la réduction ou à l'inverse l'oxydation d'air jouent leur rôle, transformant les glaçures et les teintes des pots ou jarres.
Dans les procédés de cuisson, la réduction ou à l'inverse l'oxydation d'air jouent leur rôle, transformant les glaçures et les teintes des pots ou jarres. L'évidence un jour s'est imposée que la respiration nécessaire à l'œuvre était son propre oxygène, son souffle, une ascèse primordiale. KAREN SWAMI fait corps avec la terre qu'elle tourne et en laisse une trace irréfutable.

Andrew Weir: Painting - drawing - Peinture - Dessin
Andrew Weir was born in Scotland. He studied at Gray's School of Art (Robert Gordon University) and graduated with BA (hons) in 2003. As part of his degree, he also studied at the Maastricht Academy of Fine Arts (The Netherlands).He lived in Japan for almost a decade, teaching English at various universities and has only recently moved back to Europe (Germany) in the spring of 2016 to commit himself to painting. His work is held in private collections throughout Europe, Scandinavia, North America, Australia and Japan.Having lived in several vastly different places, I am interested in exploring the emotional experience of moving from one culture to another. I am also fascinated by the relationship between symbols (e.g. language and mythological symbolism) and the incredible depth and variety of meaning they contain. These symbols shape our perceptions of the world; consequently, they subconsciously affect how and why we act.Moreover, these communicative systems of symbols that we create, modify, and discard have an ephemeral nature. Individual words lose their original meanings and change. Whole languages are lost, discovered, and created. Symbols which were once taboo or progressive somehow become pedestrian and mundane.These tools (symbols) which we use are pathways to understanding our past, present, and where we want to be as individuals and as societies in the future.

Vernissage de l'exposition "A Winter's Tale"
Location:
Espace Maxime D (Click here to get informations about Espace Maxime D)
4, rue des Guillemites
4, rue des Guillemites
75004 Paris
M° Saint-Paul
France

Open the map in a new tab
Date: Tuesday, December 4, 2018
Time: 18:00-21:00 CET
Duration: 3 hours
Category: Art & exhibition opening*
Number of times displayed: 166

 



Investigations et photos
Abecedaire Parisien - Agenda - A propos - Contact

Agence Germain Pire tm - Investigation - Photo Hype - Renseignement de la nuit - © 2005-2018 - Tous droits réservés